Boire


La canicule est là.

Les cyclistes insatiables roulent tôt le matin tellement la chaleur devient intense ensuite.

Attention aux organismes!

Se protéger du soleil et…boire beaucoup.Manquer d’eau vous met en danger.

Vertiges, mal de tête, bouche sèche, crampes sont des signes
d’une déshydratation et de fatigue.

la qualité de l’air en Alsace le 20 juin 2017.L’ozone en tête des polluants (doc Aspa Alsace)

Pourtant je vois des cyclos torse-nu et d’autres qui partent avec des bidons 1/4 de litre.

Les vététistes préfèrent les camelbak qui permettent d’embarquer plusieurs litres d’eau (pas de bière!)

Ne pas oublier qu’actuellement toute l’Alsace est en rouge pour la mauvaise qualité de l’air tant les polluants sont concentrés.(voir le site Aspa Alsace)

Le polluant en vedette aujourd’hui c’est l’ozone (O3), un oxyde qui attaque les bronches et les globes oculaires.

Croire que les cyclistes sont à l’abri de la pollution en altitude est une erreur: l’ozone est aussi concentré dans les Vosges, poussé par les vents, voire supérieur à celui de la plaine

voir mon article c’est à boire qu’il nous faut

Personnellement, je suis en restriction médicale et en traitement à cause d’une mycose mal placée, alors j’évite le cuissard…et le vélo.

Les cyclistes connaissent ces inflammations de la peau; ils ont tous leurs trucs.

Des pommades diverses et…le talc tout simplement.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s