Nouvelles licences FFCT en 2018


La FFCT cherche à endiguer son déclin. Y parviendra t-elle?

La FFCT tente de corriger les effets désastreux de l’imposition de la visite médicale pour pratiquer le vélotourisme. (voir mon article de 2016)

Nombreux sont ceux à l’avoir quittée après cette perspective de devoir fournir un certificat de non contre-indication à la pratique du cyclotourisme périodiquement sous la contrainte du lobby médical.

Ceux qui sont déjà partis n’ont fait qu’anticiper le mouvement de départ en raison de leur âge.

On sait en effet que la vénérable institution est sur le déclin depuis au moins trente ans car le modèle qu’elle propose n’attire plus les foules.

Ecartelée entre les couraillons du dimanche matin et ses anciens qui passent soit à l’électrique soit à la marche, la ligne directrice n’est pas facile.

Alors pour se renouveler, la FFCT a inventé une segmentation de ses pratiques avec une nouveauté, le vélo balade.

Parcours bleu à vert (comme au ski) ou le certificat médical ne sera pas obligatoire.

Attendons de voir…

Un beau bazar en perspective dans les clubs pour savoir qui pourra venir ou pas à la sortie dominicale la tête dans le guidon quand l’effectif se réduit à une poignée de participants.

Reste à savoir si les familles vont être séduites par la formule balade et si les administrateurs de clubs sauront se transformer en sergents recruteurs…

L’autre licence qui va faire fureur sans nul doute, c’est la licence cyclosportive qui va permettre aux cyclos en lycra de se mesurer dans les courses chronométrées organisées les fédérations sportives que sont la FFC ou la FSGT…un terrain où la FFCT s’interdisait jusqu’alors de mettre les pieds. C’est aussi une façon d’attirer en son sein les vieux coureurs en mal de compét.

Autant ratisser large pour redresser la pyramide des âges qui penche dangereusement.

Personnellement, j’ai décidé de quitter la FFCT en 2017 (que j’avais rejoint en 1976), ses pratiques de club ne correspondant plus à mes goûts et la dangerosité du vélo en groupe grandissant autour des grandes agglomérations.

Voici donc les futures licences 2018 de la FFCT (Structures-infos de juin 2017 N°41)…

  • VÉLO BALADE : correspondant à une pratique douce, familiale ou occasionnelle du cyclotourisme, pour laquelle le certificat médical ne sera pas obligatoire (pour des parcours, vert à bleu, en termes de difficulté).

 

  • VÉLO RANDO : pour une pratique régulière du cyclotourisme, sur tous types de parcours. Le certificat médical sera obligatoire, à renouveler au moins tous les 5 ans.

 

  • VÉLO SPORT : cette variante permet aux adhérents ayant une pratique plus sportive de s’inscrire à des événements tels que les cyclosportives en dehors de la FFCT. Un certificat médical sera obligatoirement fourni tous les ans. Le tarif de la licence et les options d’assurances liées restent inchangés.

Pour mémoire, la FFC propose un pass-loisir pour pratiquer le vélo loisir et des parcours attractifs VTT dans le massif vosgien (voir mon article de 2015)

Publicités

5 réflexions sur “Nouvelles licences FFCT en 2018

  1. J’ai toujours pas compris à quoi pouvait bien servir cette licence FFCT (et en particulier l’assurance associée, véritable chou-gras pour l’assureur « partenaire ») …
    C’est d’ailleurs une des causes du non-renouvellement de mon adhésion à un club.

  2. Faire partie d’un club avec une licence n’est en effet obligatoire pour personne, la visite médicale non plus; toutefois dans le prix de la licence est compris une part pour l’assureur « chougras » et il s’avère que quand ça va mal, ce même « chougras » paie les frais médicaux et le cas échéant la casse du matos. C’est comme un assureur de bagnoles, quoi…Sauf qu’avec les bagnoles chacun est OBLIGE de s’assurer. C’est comme le port du casque : pas obligatoire, mais quand on chute comme ça m’est arrivé il y a un mois et qu’on impacte la tête, on se dit que c’est pas si bête, même si on n’a plus 12 ans. Quant à la visite médicale, elle peut permettre de déceler qu’il est anormal de monter à 220BPM en faisant du vélo comme c’était mon cas et qu’il y a peut-être une cause à chercher en dehors de l’ECG et du test d’effort . Aventure vécue : on m’a décelé un problème d’apnée du sommeil qui a depuis été corrigé et ma FC est redevenue normale, pour culminer à 170 en plein effort. C’est bien fait pour moi : si je n’avais pas utilisé un cardio-fréquencemètre, je ne me serais pas soucié de ce genre de tracasseries. La visite médicale n’est pas que pour les compétiteurs. Qu’en pensent les familles des 0,00020% qui sont morts sur le vélo à cause d’un infarctus ou AVC ?

    • La seule explication à l’obligation d’assurance (incluse dans la licence) en club, c’est que ta responsabilité civile de l’assurance personnelle ne te couvre pas en cas de pratique au sein d’un club.

  3. Exact, la visite médicale n’est pas que pour les compétiteurs. On pourrait même la généraliser à l’ensemble de la population à risques, fumeurs, buveurs, gens en surpoids, en hypercholestérolémie, hypertendus, qui fournissent les gros bataillons des accidents cardio-vasculaires…sans parler de ceux qui ne présentent aucun facteur de risque et qui ont malgré tout des accidents imprévisibles.

  4. Il faudrait que je me paluche toutes les conditions générales et particulières de ma RC pour voir s’il est bien écrit quelque part que je ne suis pas couvert en cas de pratique au sein d’un club; en tout cas j’suis pas convaincu .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s