Vieux-Thann, l’autre Thann


Quel cycliste ne connait pas Vieux-Thann, sur les bords de la Thur, dès lors qu’il aborde les pentes vosgiennes?

Je ne vais pas me livrer à un examen détaillé de la cyclabilité de Vieux-Thann.

Tout ce que l’on peut dire, c’est qu’il n’y fait pas bon circuler à vélo.

Et v’lan!

Vieux-Thann (3000 hab.) a pourtant le privilège d’abriter les Cycles Mannheim, nationalement connu pour sa réputation de cadreur et de constructeur de randonneuses sur mesure.

Mais Vieux-Thann a un handicap majeur: il est traversé par la Nationale 66 Epinal-Mulhouse qui coupe le village en deux parties et qui provoque une pollution infernale dont personne dans la vallée ne sait résoudre l’équation pour y mettre fin.

Moi, je saurais bien…mais ma solution serait celle d’un cycliste…elle serait donc rejetée a priori!

Coté vélo, il faut donc se fauliler par la piste de la Thur en venant de Cernay et rejoindre la rue de Cernay pour traverser la localité jusqu’au rond-point de la mairie et ensuite filer vers Thann ou vers Roderen.

Je ne parle pas de ceux qui empruntent la route d’Aspach et son long trottoir cyclable, c’est une horreur.

Revenons sur cette voirie de la rue de Cernay.

Le cycliste y est drossé sur le trottoir comme un voilier sur la côte.

Vieux-Thann, rue ce Cernay. Faudrait nous expliquer comment on quitte ce trottoir pour reprendre la chaussée. Manifestement y’a comme un défaut et le feu récemment installé n’arrange rien

Il n’a pas le choix, le cycliste, puisque la chaussée et son étroitesse ne lui laisse pas la place de cohabiter avec les voitures…et encore moins avec les camions et les bus.

Ceux qui s’y hasardent font vite l’objet de coups de klaxon désapprobateurs.

Alors voila vingt ans que je fais le yo-yo sur ce trottoir étroit pour aboutir au pont de la Thur où aucune entrée, ni sortie « niveau zéro » n’est installée. Il faut donc se manger les bateaux de bordures en diagonale avec les dangers que l’on connait dès lors qu’on est cycliste.

Route de Roderen (route des cycles Mannheim), ce n’est pas mieux: un ilot central empêche les voitures de nous dépasser, on est donc en grand danger si un forcené tente le passage.

Pour les cyclistes locaux, se rendre à la gare Vieux-Thann Zi est un parcours du combattant dès lors qu’on vient des quartiers sud.

Idem pour rendre aux commerces de la zone Alba où il faut ruser par des chemins de fortune entre les immeubles de la rue des Bouleaux.

La dernière innovation de Vieux-Thann, c’est son feu-piéton face au terrain de jeu qui a le mérite d’exciter les automobilistes et l’inconvénient d’être implanté sur l’axe étroit dédié aux vélos.

J’ai écrit au maire de Vieux-Thann le 19 juillet pour lui faire part de cette anomalie.

J’attends la réponse. Patiemment.

Les communes sont responsables des ouvrages cyclables dès lors qu’il s’agit de bandes sur trottoir. C’est la loi.

On peut donc invoquer la mise en danger des ouvrages imparfaits sans que la commune puisse se retrancher vers une autre autorité.

Je vous invite vous aussi à écrire au maire de Vieux-Thann sur le site de la mairie.

Cela dit, tout n’est pas mauvais à Vieux-Thann: des sas-vélo sont présents au feu d’Intermarché.

Pour mes lecteurs assidus, tous mes articles en rapport avec la Thur sont ici…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s