200, magazine sensible


Avec 200, le magazine sensible, il faut s’attendre à des lectures où les pleins et les déliés sont de rigueur.

C’est pourquoi le magazine sensible peut nous donner des boutons pour peu que nous soyons assis sur nos vérités.

Il ne suffit pas de s’arrêter aux images, il faut aussi lire dans le texte.

Ce que beaucoup parmi nous rechignent à faire.

Le zapping est passé par là!

Le mieux est encore de se morfondre devant une étape du Tour où il ne se passe rien si l’on est rétif au changement.

Ce qui est parfois déconcertant avec 200, c’est qu’il allie à la fois le tourisme à vélo et le vélo sportif.

Des tranches de vie en portrait ce mois ci comme celui de Sandrine qui a vaincue son cancer et qui repédale.

Un rayon accessoires qui me fait toujours baver avec les lampes jour/nuit de Bontrager, la sonnette Knog…et le matériel de survie pour les cyclos qui emportent leur bardas.

Un chapitre qui fera plaisir à l’AF3V et la façon de construire ses itinéraires cyclables

Puis une traversée des Pyrénées coté espagnol d’Elne à Guernica, 650 km en 5 jours.

Beaucoup trop rapide pour moi, hélas!

Faut dire que les cyclos de 200 sont des baroudeurs éloignés des cyclos du dimanche.

Alors, on les écoute avec envie en sachant que nous serons nombreux à ne jamais vivre ces aventures.

Vincent Berthelot a choisi à 59 ans de devenir facteur sur son vélo couché

Facteur couché, ça me tente davantage.

Il porte des plis aux quatre coins de l’hexagone; des bonnes nouvelles pour la plupart et se régale de toutes ces rencontres improbables avec les destinataires.

Coté machines, 200 a renoué comme l’an passé avec le Concours de Machines.

Cette année, Serge Mannheim n’y était pas.

Peut-être déçu par trop de novations discutables?…

Le vainqueur du Concours de Machines 2017, cycle PechTregon (11.3kg) Une esthétique peu conventionnelle…surtout la fourche!

En tous cas, ce qui fait fureur, c’est non pas le triple, non pas le double, mais le mono-plateau!

Voici de quoi faire hurler dans le Landerneau cycliste…

Un 38 dents et une cassette 11×36 et le tour est joué!

J’entends déjà gueuler les confrères jusqu’en Suisse…

L’autre nouvelle, c’est les pneus. Exit, le 23, exit le 25, maintenant la mode est au 35.

On gonfle à 2.5 bars et ça suffit avec une surface de contact presque identique au 25…

Finalement, on va avoir du Gravel sans le dire…surtout qu’en plus le 650 est aussi très tendance.

La confrérie du 650 saute de joie!

Enfin des vélos rablés pour les p’tiots vosgiens comme moi!

 

Publicités

Une réflexion sur “200, magazine sensible

  1. Je suis lecteur de 200 depuis le premier numéro et j’ai abonné plusieurs amis, en guise de cadeau d’anniversaire ou de fin d’année. Les textes sont bien écrits, on n’y parle pas de compétition, même si les vélos essayés sont parfois classés « high tech et haut de gamme ». Il y a toutefois quelques autres magazines (plus onéreux) qui méritent d’être lus : Bahamontès, une revue belge où l’on aborde quand même largement l’esprit course et le monde des coursiers et Cycle (qui est suisse et plus dans l’esprit vagabondage ). Ce sont des trimestriels, tout comme 200, ce qui est bien suffisant. Dans les deux cas les articles sont souvent traduits du flamand ou de l’italien. Reste le prix en kiosque qui dépasse les 10 € voire 14 €.
    A propos du concours des machines, je regrette moi aussi que Serge Mannheim n’aie pas récidivé cette année, car il avait présenté un beau vélo l’an dernier.
    Pour ce qui est des vélos pour « petits » , je culmine moi-même à 1,69m et je roule sans problème avec un cadre de 51 et des roues de 700.
    Et enfin, au sujet des pneus de grosse section, il ne faut quand-même pas dire qu’à 2,5kg de pression en 35mm on a le même rendement qu’avec des 25mm gonflés à 6kg. L’avantage est qu’avec des 35mm, gonflés à 3-4kg, on roule aussi bien sur les chemins blancs même très accidentés que sur le bitume et avec plus de confort.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s