Col de Rimbach-col du Hundsrück à VTT


C’est peut-être un classique du genre.

Mi-route, mi-chemin, ce parcours permet de tutoyer les cimes vosgiennes.

Situé dans le massif du Rossberg, les amateurs de grands espaces seront comblés.

J’ai du forcer sur le rendu des couleurs car il ne faisait pas beau aujourd’hui.

D’abord du soleil, puis une chape de nuages et la fraîcheur sont venus ternir l’après-midi.

Le parcours fait 43km et 1000m de dénivelée.

C’est faisable en quatre heures pour ceux qui montent lentement comme moi.

D’abord rejoindre Mollau au départ de Thann par la VV331, à l’abri de la nationale.

Mollau, chalet place des Tilleuls

A Mollau, on rejoint la place des Tilleuls, puis on grimpe le long du Fassmattrunz jusqu’au col de Grimbach situé à 940m.

La montée s’effectue sur un chemin carrossable, je roule, puis je marche, je roule, puis je marche et ainsi de suite pour me reposer.

Depuis Mollau on a 460m de dénivellée.

Aujourd’hui chemin barré par les forestiers. L’engin est en bas. Donc je passe…aucune tronçonneuse en action sur tout le parcours.

Pourquoi barrer le chemin alors que les travaux sont interrompus?

De qui se moque t-on?

chalet col de Rimbach

Au col, je prends Belacker par le petit sentier étroit GR5…je ne croise personne.

GR5 pour aller au Belacker

la vallée de la Doller

Au Belacker, il y a au moins trois voitures qui m’agacent, je monte à pied sur la butte qui conduit au Vogelstein et je rentre dans la forêt.

Ce passage est physique.

La vallée de la Thur avec en face le Grand Ballon et Geishouse

Je quitte le Belacker

Une fois la cote 1175 atteinte, ce n’est plus que de la descente et le paysage est magnifique.

Heureusement, je n’étais pas là!

Le fléchage du Club Vosgien

Halte. Je grimpe sur le rocher tout à coté faire une photo

vallée de la Doller depuis le Bannbergkopf

J’arrive au chalet du Rossberg et je m’habille pour la descente.

Le Rossberg, le chalet du ski-club au loin

Dans la forêt, je m’écarte pour laisser monter un Land-Rover qui tracte une remorque de cailloux.

Belle descente forestière

Méfiance car les rigoles neuves sont très larges…

L’engin est à bout de souffle et je ne sais pas si l’embrayage ira jusqu’au bout…

Plutôt que de rejoindre directement le Hundsruck par Baeselbach, je prends place Zundel qui rallonge un peu mais qui est roulant.

Thann en vue

Au Hundsrück, Thann direct.

Refuge du Plan Diebold, un familier de l’étape

trace GPS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s