Dannemarie au tribunal pour ses jupettes

Dannemarie n’en finit pas avec ses effigies de femmes légères en contreplaqué.

L’association féministe les Effronté(e)s poursuivait hier la commune pour son atteinte à l’image de la femme devant le tribunal de Strasbourg par référé-liberté pour obtenir le retrait immédiat des panneaux jugés « sexistes ».

On peut y lire sur Facebook… Lire la suite