Je viens de Boussanchge


Le Grand Ballon, c’est par là?

Il est là, affalé sur le minuscule muret qui borde la Vue des Alpes.

Son vélo lui importe peu.

Délaissé derrière lui sur le parking, il attend le retour de son maître.

Vaincre le Grand Ballon pour ce randonneur venu exprès du Limbourg, c’était son Galibier à lui.

Après avoir repris son souffle, il décrit son parcours.

Boussanchge, col du Page, col d’Oderen, col Amic et Grand Ballon…

J’ai alors compris la difficulté à prononcer Bussang de la part de nos voisins d’outre- Quiévrain.

Puis pour rentrer à Bussang, il compte descendre à Jayhouze…ce que j’ai assimilé à Geishouse.

Descendre le Haag à vélo, ce n’est pas un itinéraire facile.

Un autre voyageur à vélo arrive à bout du fameux Grand Ballon

S’il vous plait, je suis mort!…me dit-il encore essoufflé

Comment rentrer au plus court à la Bresse?

Le plus simple sera de prendre la route des Américains après le col de Rothenbach

Nous qui sommes des « régionaux », on ne devine pas toujours combien le massif vosgien séduit les cyclistes venus de loin.

Les itinéraires improbables de ces amateurs de montagne font parfois preuve d’approximations, voire d’improvisations.

Mais ils en seront volontiers pardonnés.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s