Les potins du lundi


Les tweets de l’été vont bon train sur le couple glamour de l’année

Les potins du lundi de Maxou, c’est comme les brèves de comptoir ou les tweets de l’été.

On y apprend tout et rien à la fois.

En cette période estivale de farniente, c’est facile de regarder dans les gazettes et de trouver les sujets à sensation.

Tiens, par exemple, « où sont partis en vacances Brigitte et Emmanuel? »

Voila un sujet qui passionne…au moins autant que les femmes en contreplaqué de Dannemarie

A la lanterne? à Brégançon? dans une ile vierge de paparazzi?

Plus sérieusement, la Presse, en manque habituel de sujets à sensation en août, a cru débusquer un bon plan capable de tenir au moins jusqu’en septembre: le fipronil dans les œufs venus de Hollande.

Après les incendies du Var et de Corse, on suit jour après jour à la trace l’omelette infestée qui s’étend à travers l’Europe.

œufs frais du jour

L’Europe si propre à dénigrer les produits de la planète se retrouve confrontée à des margoulins qui ont cru se débarrasser à bon compte de la vermine qui ronge les poules des basses-cours industrielles de Hollande. Ça rappelle les lasagnes à la viande de cheval de Roumanie en 2012.

Attendons de savoir si le fameux fipronil (qu’on trouve aussi dans le Frontline pour chat et chien) n’est pas utilisé aussi dans les élevages de France…la boucle serait bouclée.

Un consommateur avertit en vaut deux!

Pour bien comprendre dans quel monde on vit, chacun doit posséder au moins une licence de chimie moléculaire.

Haro sur le diesel

Ainsi pour le diesel qui empoisonne la planète, on apprend jour après jour que c’est pire que ce qu’on veut bien nous dire.

Plus on filtre les particules cancérogènes sur nos bagnoles, plus elles deviennent fines…et plus elles pénètrent facilement dans notre système sanguin. On les retrouve partout, cerveau compris.

Le journal l’Alsace fait mention samedi d’une étude publiée par la revue Archives of Cardiovascular Diseases (*) de la société française de cardiologie édifiante…

On y lit notamment:

À long terme, chaque augmentation annuelle de 10 µg/m³ de particules fines s’accompagne, en moyenne, d’une croissance de la mortalité cardiovasculaire de 11 %, du risque d’infarctus de 12 % et d’accidents vasculaires cérébraux de 19 %. « Ces effets sont principalement dus à une augmentation de l’artériosclérose, de la pression artérielle, ainsi que des marqueurs de stress oxydatifs et inflammatoires. »

…puis plus loin…

La plus grande prudence est donc de mise « concernant la pratique du sport lors de pics de pollution, y compris pour des patients jeunes et sans antécédents », alors que jusqu’ici, les recommandations des autorités ne s’adressent en général qu’aux personnes sensibles.

Face à de telles révélations, l’Etat réagit mollement.

Les vignettes anti-diesel en ville peinent à se mettre en place et le gouvernement tergiverse en pensant que les possesseurs de diesel vont acheter des voitures électriques.

Pollueurs, nous le sommes tous. Plus ou moins.

En être conscient ne suffit pas, encore faut-il en accepter le prix!

Le prix, c’est à dire accepter de se séparer de son diesel (un véhicule sur deux) au moindre coût puisque sa cote va baisser et aussi accepter de moins prendre sa voiture.

C’est quand même bizarre cet acharnement de Ségolène Royal contre le diesel. Pile au moment où il devient vraiment propre. Et après qu’on l’ait laissé nous enfumer tranquille pendant des lustres. C’est le genre d’ânerie que la presse automobile diffusait sur ses ondes en 2015.

Aujourd’hui, il faut bien admettre que le diesel tue, alors les derniers bastions pro-diesel se tournent vers les bateaux de croisières et le trafic aéronautique pour les montrer du doigt comme autres fauteurs de pollution atmosphérique.

Mais c’est déjà un combat d’arrière-garde.

Pas facile de repenser nos mobilités dans une planète où l’humanité explose.

Nos constructeurs mondiaux se dépêchent d’investir l’Asie où le pouvoir d’achat progresse.

Dans cette course à la pollution de la planète, on ne sait pas encore qui arrivera le premier à la détruire.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s