Licences FFCT, la foire aux questions


faq-icon
Tout le monde fait semblant de ne pas le savoir, mais en 2018 le cyclotourisme pratiqué en club devient médicalisé et les parcours vont obéir à une cotation.

Pourtant fin 2012, le président de la FFCT d’alors, Dominique Lamouller, s’inscrivait en faux contre cette mesure visant à imposer le certificat médical…

Voici ce qu’il m’écrivait:

La résolution N° 1 de notre assemblée générale à Saint Malo 2012 n’a jamais consisté à obliger le certificat médical au sein de la FFCT. Voila ce que les clubs ont voté de manière précise à 61 %:

Résolution N° 1 : « Seriez-vous favorable à ce que les dirigeants de la FFCT, allant au-delà des obligations du Code du sport, à tous les niveaux, étudient la mise en place d’un “certificat médical obligatoire de non contre indication à la pratique du cyclotourisme” lié à la prise de la licence ?”

Si vous voyez dans cette résolution une quelconque obligation c’est que la langue Française doit-être un mystère pour nous.

aller à l’article en question

Médicalisé, cela veut dire que votre pratique du vélo loisir est étroitement encadrée par la médecine et par la couleur des parcours proposés, autrement dit la cotation des circuits.

Les clubs ne communiquent pas sur leurs sites internet, pourtant c’est désormais obligatoire pour faire du vélo-tourisme, il faudra une visite médicale tous les ans pour ceux qui veulent faire de la montagne (formule vélo sport), tous les cinq ans pour randonner (vélo rando) avec réponse à un questionnaire tous les ans et rien pour le vélo balade à la condition de se cantonner aux parcours de couleur verte ou bleue.

voir les formules de licences proposées en 2018

Le vélo balade, précisons-le, comme son nom l’indique, c’est pour se balader.

voir la cotation des parcours routiers

Inutile de s’affilier à un club pour ça, tout le monde sait se promener à vélo sans l’aide de l’organisation d’un club.

Cette nouvelle irruption du médical dans la pratique du vélo loisir couplée à la difficulté des parcours (souvenons que jusqu’alors le certificat médical n’était obligatoire qu’à l’adhésion) engendre une telle complexité que la fédération de cyclotourisme s’est fendue d’une foire aux questions à destination des dirigeants de clubs pour répondre aux interrogations des uns et des autres.

Voir la foire aux questions (FAQ)

il est précisé que la FAQ évoluera au fil du temps…comme par hasard, aujourd’hui jour de parution de cet article, la FAQ est indisponible. Signe que ça cogite dur à la fédé.

Derrière ces mesures contraignantes, ne nous voilons pas la face, il y a le désamour pour le cyclotourisme qui fait croître l’âge moyen des pratiquants et les risques encourus sur le plan cardio-vasculaire.

Les assureurs sont très vigilants: Allianz, l’assureur de la FFCT, s’entoure de toutes les garanties avant de vous livrer la licence vélo sport et vélo rando.

Ainsi pour le questionnaire de santé, outre toutes les cases cochées non, il faudra aussi signer après cette ultime précaution…

« j’atteste sur l’honneur avoir renseigné le questionnaire de santé (CERFA N°15699*01) qui m’a été remis par mon club. J’atteste sur l’honneur avoir répondu par la négative à toutes les rubriques du questionnaire de santé et je reconnais expressément que les réponses apportées relèvent de ma responsabilité ».

Attention à ne pas remplir l’auto-questionnaire à la légère, car en cas d’accident, l’assureur mènera des investigations…et si vous répondez oui à l’une des questions, vous êtes bon pour aller chez le médecin.

voir le questionnaire

Évidemment, comme on s’en doute, toutes ces mesures ne vont pas redonner de la vigueur au mouvement cyclotouriste et risque de précipiter, in fine, le départ de ceux qui, comme moi, sont opposés aux mesures coercitives.

Publicités

10 réflexions sur “Licences FFCT, la foire aux questions

  1. Pour échapper à toute cette tracasserie adminutrative il faut réinventer la notion de club: un groupe de potes qui communique par l’intermédiaire d’un groupe Facebook fermé au public dont seul les administrateur font rentrer les membres. Pas de conseil d’administration , pas de statut en préfecture pas de cotisation et donc pas de fonds à gérer…..
    Un fonctionnement simple: envie d’organiser une sortie: un post sur la page avec lieu de rassemblement le parcours et qqes coût par personne éventuellement mais gérer individuellement par les participants ( Resto, visite d’un lieu…) et basta
    A chacun de gerer sa forme physique et sa santé.

    • Oui, tout à fait!
      Comme vous le dites, c’est un moindre mal. Mais le mal est fait et c’est un recul en terme de liberté pour nos loisirs…et l’acceptation que le vélotourisme est un sport.
      D’ailleurs le questionnaire de santé est un modèle Cerfa qui ne laisse pas de doute quant à l’origine de la mesure.
      La fédération est rattachée au Ministère des Sports, il est donc normal qu’elle soit engagée par toutes les décisions de l’État.
      Raison de plus pour que les clubs qui veulent garder leurs adhérents ne se fédèrent plus à la FFCT…d’ailleurs certains commencent à quitter le navire amiral.
      On peut cependant regretter que les clubs et la fédération ont accepté les yeux fermés la mesure.
      En 2012, quand on voit que 61% des représentants de clubs ont accepté le principe du certificat, il faudrait se demander ce qu’en pensaient alors les 39% qui n’ont pas voté oui à la question…Les présidents de clubs ont-ils consulté les membres avant de voter oui au certificat médical? Je subodore un problème de démocratie interne dans les clubs (et pas seulement).
      Mais ce n’est qu’un avis qui n’engage que moi.

      • Effectivement, le vote des présidents ne refletent que très rarement la pensée de tous les membres, nous sommes bien d’accord.
        Mais la fédé n’a justement pas accepté les yeux fermés la mesure comme elle a étendue de 3 à 5 ans le délai, et ne pouvait malheureusement rien faire d’autre comme vous l’indiquez elle est sous la tutelle de l’état.
        Mais je vous rejoins totalement sur le fait que ces nouvelles rêgles imposées par l’état vont faire beaucoup de mal aupres des licenciés et ne vas pas aider au à la dynamique…

  2. La licence FFCT ne m’apportant rien de plus que mon assurance tous risques et la simple adhésion à mon club étant impossible si l’on souhaite participer aux randonnées hebdomadaires du club et aux séjours organisés par le club (dixit le président du club), … j’ai quitté le club un peu à regret.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s