La Linkyïte gagne


IMG_4514.jpg
Tous les moyens sont bons pour ne pas avoir un Linky chez soi.

La Linkyïte est cette nouvelle maladie contagieuse qui se développe le long des vallées alsaciennes.

 

On commence à en voir certaines manifestations le long des trottoirs.Thann, Cernay, Uffholtz font actuellement l’objet d’une pose massive de compteurs Linky, le compteur communicant d’Enedis (ex EDF).

D’autres, plus isolés, préfèrent cacher les symptômes aigus de la maladie en entourant les compteurs électriques avec des murs en parpaings.

Le risque est que la Linkyïte rattrape la grippe au point d’être confronté à un processus viral incontrôlable.

Linkyïte+grippe= atchoum!

Dans la Drôme aussi, on s’inquiète de cette maladie anti Linky…

Relativisons: cette affection ne touche que des personnes encore non immunisées contre le high-tech.

Pour la petite histoire:

Ce matin, un mec sympa est venu chez moi et m’a posé mon Linky dans les règles de l’art.

Il a même posé un macaron de consignation sur le disjoncteur avant d’aller ouvrir le coupe-circuit dans la rue!

C’est dire s’il a été professionnel…

Il s’est confondu en plates excuses d’avoir raté le rdv d’hier.

Maintenant c’est mon compteur le juge de paix de la puissance tarifée et non plus le disjoncteur. 

Les petits malins qui avaient déplombé leur disjoncteur sont un peu gênés aux entournures.

Ne l’oublions pas: Linky est entièrement justifié par l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence voulue par l’Europe de Bruxelles. Il faut fluidifier le passage d’un fournisseur à un autre, ce que ne permettait pas les anciens compteurs ps assez intelligents pour communiquer à distance.. Dès lors plus besoin de rendez-vous, on vous branche d’un fournisseur à un autre sans se déplacer et si, par malheur, vous ne payez pas, plus de déplacement, vous êtes coupé à distance.

Article en relation

Publicités

14 réponses sur « La Linkyïte gagne »

      1. Si les conclusion d’une revue scientifique vous font rire, c’est que vous avez des arguments techniques à présenter et pas de la philo de comptoir ? C’est ca, j’ai tout bon?

      2. La tribune, une revue scientifique ? Sinon l’article parle de la surestimation de la consommation et non des tonnes d’arguments dont vous parlez et dont j’attends certains exemples 😉

      3. En plus, vous lisez les articles en diagonale? Un peu de serieux.. lisez mieux l’article Sans sauter des mots, des lignes avant de vouloir jouer à ça et rougissez des lignes que vous venez d’écrire. Bye!

  1. Linky , Linky , chez moi il a été installé au mois d’octobre et je n’y vois que des avantages !!! semaine par semaine je visualise ma consommation !!! cela fait partie des progrès de la technique et ceux qui parlent » d ‘ondes  » sachez que ça fait bien longtemps que vous les absorber , même sans le savoir !!!

    1. Chacun voit midi à sa porte, sachez que j’ai bien moins de certitudes à ce sujet et j’ai également Linky et le regrette. Quand je mets bout-à-bout tous les études à décharge, il y a de quoi s’interroger.

  2. Bon on va clore ce sujet rapidement en démontrant et votre peu de crédibilité, puisque vous me la faite à l’envers en dénaturant l’article et en faisant croire qu’il s’agit d’une « fantaisy » de tribune.fr qui serait la revue scientifique dont il est question. Il sagit en réalité de la très sérieuse IEEE Electromagnetic Compatibily Magazine, ce que devriez savoir si vous aviez réellement lu les arguments y figurant. Cela vous décrédibilise totalement et ne me donne pas envie de poursuivre. Secondo, je vois bien que vous voulez me mettre sur la voie de la presse vulgarisatrice qui apporte des raccourcis orientés. Vous désirez des exemples? En un vous avez déjà le contenu certifié et démontré d’erreurs scientifiquement identifiées dans l’article précité et pour les expositions vous avez cela et bien d’autres qu’il faille prendre la peine de lire, de comprendre la guerre des protocoles. On accède qu’au résumé, mais c’est suffisant pour comprendre la complexité et en déduire la nécéssité du principe de précaution. Je vus ssuggère de lire les explications données de ceux que l’on accuse d’avoir des faiblesses et vices de protocoles. Il y a bien d’autres études qui semblent avoir été invalidées, mais concrètement c’est rarement le cas. Mais franchement, j’ai passé l’envie de discuter avec vous … Je vous laisse la pirouette de fin et cela vous permettra de méditer sur la dictature intelectuelle qui met un poiint final où en réalité la queston reste ouverte. Bye.

    1. Le lien que vous donnez pointe vers un document sur les risques liés au radio-fréquence et micro-ondes, non ? Quel est le rapport avec le compteur Linky qui utilise le courant porteur pour communiquer.
      Ensuite vous « parlez » de « guerre des protocoles », j’aurais aimé que vous explicitiez quels protocoles ? Protocole de communication ou de test ?
      Je suis aussi attristé que vous de voir que les tests « internes » sur les compteurs Linky n’est pas mis en évidence les problèmes de mesure dont parle l’article de la tribune mais malheureusement de nos jours, nous, les consommateurs, sommes trop souvent les « béta-testeurs » à notre détriment bien-sûr.
      Et je ne cherche aucunement à être crédible à vos yeux, j’essaie juste de comprendre pourquoi tant de gens n’aime pas ces nouveaux compteurs et y cherche des défauts trop souvent farfelues à mes yeux (et pourtant ma femme est électrosensible donc en farfelue, je suis servi 😉 ).

  3. Ok, la fréauence est plus basse que les micro-ondes (l’article ne parle pas que des micro-ondes). Le courant porteur est fait en théorie pour du cable blindé. Le rayonnement effectif est de 2 mètres…, mais on ne va pas s’en mettre des tonnes pour clavarder interminablement et se concentrer sur le réel problème qui reste les concentrateurs de rue vers les points de collectes ERDF, non par un réseau cablé, mais par des micro-ondes !!!! Voilà, le lien avec l’article en question. Une foultitude de points relais qui s’additionneront au reste de cette polution invisible et qui sont bien plus près de nous que les antennes relais. Excusez-moi, mais je ne vois pas ce que je pourrais vous apporter, je n’ai pas encore digéré votre lecture en diagonale qui démontre votre peu d’intérêt pour le sujet. J’ai rien contre la polémique, mais pas quand les faits en font le seul but. On va en rester-là ou vous m’invitez à en remettre une couche? Pour ma part, je pense avoir été assez précis pour au moins inviter le lecteur à douter!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s