Allenborn


Allenborn

J’ai eu le coup de cœur pour cet hameau perché au-dessus de Bitschwiller. (ma balade du 23 février dernier)

Isolé, le chemin est sans issue. C’est dire que les occupants ne doivent pas être très dérangés. Je ne souhaite donc pas que ma peinture vienne troubler leur quiétude.

L’histoire minière des lieux reste pour moi une énigme car je ne trouve pas en ligne grand-chose à me mettre sous la dent qui doit être creuse puisque je reste sur ma faim!

Publicités

3 réponses sur « Allenborn »

  1. C’est superbe, vous avez vraiment beaucoup de talent ! Mais un petit détail technique heurte le non artiste que je suis: les arbres devraient être opaques, on voit l’arrière-plan par transparence…

    1. Très juste remarque. L’aquarelle, contrairement à l’acrylique ou l’huile, exploite les transparences. Si je « charge » la couleur je gagne en opacité mais il y a une limite au-delà de laquelle on « gouache ». Tout est donc affaire de proportion.
      Comme de longs échos qui de loin se confondent
      Dans une ténébreuse et profonde unité,
      Vaste comme la nuit et comme la clarté,
      Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.
      Lire la suite sur : https://www.etudes-litteraires.com/baudelaire-correspondances.php

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s