Jour : 2 mai 2019

Amsterdam ville touristique

Je prends contact à pied avec Amsterdam.

Stupeur, je manque d’être renversé par un vélo en descendant de mon bus. Je comprendrai très rapidement que piétons et cyclistes sont en conflit d’usage permanent. Surtout avec les touristes à pied qui déambulent en ville. Au bout de deux heures j’ai réussi à comprendre là où je devais marcher, la plupart du temps sur d’étroites bandes dédiées. Puis viennent les scooters beaucoup plus rapides et autorisés à circuler sur les itinéraires cyclables. Curieusement les traversées piétons sont discrètes si bien qu’on traverse là où on peut entre tram, vélos et voitures.

Quand je considère tous ces tas de vélos empilés devant la gare, à Rokin, sur les ponts, je me demande où sont les cyclistes…dans la rue? au travail ? dans les magasins?

Indiscutablement le vélo prend tout son sens de vecteur de mobilité sans lequel aucun autre mode ne serait capable de rivaliser.

Après deux heures à parcourir la ville, j’ai le vertige.