Jour : 11 décembre 2020

L’armée française aime Strava

Avec Strava, nous avons tout le loisir de suivre les jogging de nos soldats engagés au Mali.

Je tombe des nues. Au début, je n’y ai pas cru mais j’ai bien été obligé de me rendre à l’évidence: les militaires français en opérations extérieures font leur jogging connectés à Strava.

C’est un article de Médiapart qui m’a alerté. Intitulé Des militaires français compromettent la sécurité de leurs opérations sur les réseaux sociaux, l’article retrace tous les parcours de jogging des militaires sur leurs bases militaires. On les trouve sur les réseaux sociaux avec de nombreuses photos mais aussi sur Strava, réseau de partage des cyclistes et des coureurs à pied.

Un jeu d’enfant. Vous tapez Tombouctou au Mali et vous tombez sur le parcours du soldat x ou y autour de son casernement, avec la carte satellite, le jour et l’heure, les performances…puis vous pouvez suivre le soldat en question lors de ses déplacements sur les autres bases militaires, son retour dans un hôtel de luxe en Grèce et enfin ses entraînements vélo de chez lui à son régiment une fois revenu en France.

Tout cela ne semble pas très pro pour des militaires de carrière.