Capitale


Avec un vent de 33km/h SSW, je savais à quoi m’attendre pour le retour

Une fois arrivé au chevalement de Wittenheim, je n’ai plus qu’a contourner la capitale. J’ai la mémoire des itinéraires secrets, ceux qui évitent les pièges de la circulation. Sauf le grand rond-point du Kaligone qu’il faut savoir négocier avec tact et confiance. Dans ces grands trucs là soit on a la chance de s’insérer sans s’arrêter soit on ne l’a pas, la chance. Dans ce cas il faut souquer ferme pour redémarrer et ne pas se faire cisailler par un sortant. Tout un art consommé!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s