La lettre d’un mardi


Cycles Cadence (29 pouces,pneus 2.8, freins hydrauliques,pédalier 30 dents, bagages Marion et Quentin) source 200 n°30

Lorsqu’on rentre à la maison, le travail de dépouillement commence.

Les courriers, les journaux, les traces GPS.

200 est arrivé

Il est toujours branché junkie du Gravel, 200. Mais dans le concours de machines (image ci-dessus), j’ai comme l’impression que le vainqueur se rapproche du VTT.

Finalement je reste scotché devant ce vélo avant de reprendre mon écriture.Mon VTT rend l’âme doucement. Son séjour dans l’Hérault a révélé ses failles. Un bruit de ferraille qui reprend dans la transmission, un amorto arrière qui s’effondre. J’avoue que je me lasse. Investir…, investir dans les mises à niveau commence à me coûter bonbon. Je viens de remettre 300 euros dans un jeu de roues. Je pense m’en défaire. Mais je veux trouver quelqu’un qui saura lui redonner une seconde jeunesse et ne pas faire un marché de dupe. Si je le brade 200 euros, il faudra mettre au bout pour réviser l’amortisseur.

Bon après ça, quoi prendre?

Évidemment je ne pourrai pas échapper au mono-plateau et au 27.5 ou 29 pouces. Il me faudrait aussi une selle télescopique et peut-être abandonner les pédales SPD (?) avec lesquelles je ne suis plus assez alerte…

On pense au Gravel avant de changer. Moi aussi, j’y pense. A une seule condition: arrêter les sentiers casse-gueule!

L’AG de mon club Etoile 78 est terminée

Le trésorier Gérard Hauck a pris sa retraite bien méritée après 25 ans de service. Faire 25 ans dans un club, c’est un beau score. Trésorier, c’est un job fait de discrétion et de rigueur, sans décourager les entrepreneurs. Vaste dilemme! L’AG de club est devenu un truc convenu où ne viennent que les inactifs, les anciennes forces, les réservistes. Quarante membres, vingt participants! Parfois des habitués de l’AG que je découvre pour la première fois qui doivent rarement prendre leur vélo, même pour venir à l’AG. Les jeunes, ceux qui se défoncent le dimanche matin sur le vélo s’en foutent de l’AG. C’est la déroute du monde associatif qui se poursuit. Quand je sors de l’AG, j’ai l’impression d’avoir assisté à des obsèques.

Vacances

Sillonner le massif de la Gardiole à VTT, un bon passe-temps. Toujours étonnant de revoir son parcours erratique…

J’ai emporté l’ordi avec moi. Pour charger des parcours locaux sympas, il me fallait l’ordi. Seul hic! Garmin n’accepte que Window pour charger Base Camp, l’interface ordi/GPS. Et comme je suis en Linux (Ubuntu), je n’ai rien pu charger du tout.

J’ai donc improvisé. Comme ci-dessus avec la Gardiole. Ou comme ci-dessous dans le triangle Lattes/Palavas/Carnon…

Trouver des parcours en bord de mer dans les zones peuplées devient délicat (Lattes/Palavas/Carnon)

Match vélo/trottinette, vainqueur trottinette

X-Tron X10 10 pouces 2400W 52V 23.4Ah Scooter électrique à double moteur 65Km/h Vitesse Max 60-80Km Gamme 150Kg Charge Max Distinguer une vraie d’une fausse trottinette n’est pas facile

Il faut l’accepter: le vélo en ville a perdu le match de la mobilité douce.

J’avais eu un premier signe du « phénomène trottinette » à Metz. Larges trottoirs, pourquoi s’encombrer d’un vélo qui une fois rendu devient embarrassant et vulnérable et qui au surplus est astreint au Code de la Route.

A Montpellier, la trottinette est devenue reine, le vélo a perdu la partie. On les appelle EDPM (engin de déplacement personnel motorisé). La trottinette est l’un de ces engins roublards: elle se faufile partout passe du trottoir à la route, ignore superbement toutes règles routières puisqu’elle passe alternativement du statut de véhicule à celui de piéton (à roulettes). Pourtant les règles existent…

Je ne sais pas comment les pouvoirs publics vont pouvoir sortir de cet imbroglio qui place l’usage sauvage de la trottinette au premier rang des engins les plus rapides pour aller de A à Z en ville, concurrençant voiture, taxi, autobus, tramway et…vélo.

En on t-il seulement le pouvoir et les moyens?

Certes, on peut s’attendre à des accidents en nombre. Même de jeunes mères de famille vont chercher les enfants à l’école avec la trottinette!…et reviennent avec l’enfant à bord!

3 réponses sur « La lettre d’un mardi »

  1. Le mono-plateau, c’est très bien, vraiment très bien, le 29 pouces aussi. Visez un VTT semi-rigide, le vélo polyvalent par excellence. Il passera tout aussi bien là où vous passiez en tout-suspendu, sera plus confortable qu’un gravel et sera plus fiable que votre 26 ». Sans compter que vous gagnerez deux kg. Et du silence.

    J'aime

  2. Bonjour Maxou,
    Concernant l’article « le vélo en ville a perdu le match de la mobilité douce.  » relativement au développement des EDPM, je ne suis pas d’accord. Les élus locaux ont toute latitude pour autoriser ou pas, réglementer l’usage et le développement de ces engins mis en place par des sociétés spécialisées. C’est la cas par exemple à Strasbourg où un cahier des charges très strict réglemente le déploiement de ces engins, ce qui a eu comme résultat qu’aucune de ces sociétés n’a déployé de parc en « free floating » et que de fait, il n’y en a que très peu.
    Cordialement

    J'aime

    1. Il ne m’apparait pas que ces trottinettes soient des objets de « free floating » mais bien des engins de particuliers pour ceux que j’ai pu voir. Cela dit, je ne vois pas comment les municipalités pourraient être capables d’instaurer une quelconque discipline dans ce domaine constitué de gens qui fuient comme des anguilles.
      Bien sincèrement

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s