Rien que pour moi


Ils ont parfois de la chance les cyclistes, on leur octroie les voies ferrées abandonnées.

Alors je m’engage avec délice dans ce joli chemin arboré et fait rien que pour moi. Finalement qu’un vélo succède à un train, c’est une belle transition écologique.

Je suis d’une naïveté déroutante, ce soir.

Le lit de la Thur à Cernay a été arrangé. On a dévié les usagers sans trop de ménagement. Mais les barrières ont été vite démantelées par les autochtones
A l’écomusée, on est déviés sans autre forme de procès. Les cyclistes? qu’ils prennent la route! On aurait pu a minima aménager un passage provisoire. Mais non c’est trop pour de simples cyclistes

La France continue d’ignorer le cycliste-usager. Comment promouvoir le vélo dans ces conditions?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :