Patatoïdal


Enfin un temps de saison. Il faudra attendre 10 heures pour voir se dissiper la brume matinale (Balschwiller).

A coup de zig et de ,, j’obtiens un parcours patatoïdal qui me ramène à la maison. C’est le 1er septembre et comme par hasard, ce jour semble sorti de l’histoire ancienne. C’est à dire avec des brumes, de la fraîcheur et un soleil timide, bref un temps qu’on ne connaissait plus depuis longtemps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :