Étiquette : 2021

L’Ardéchoise 2021 en mode réduit

Comme il était à craindre, la rencontre 2021 de l’Ardéchoise va une nouvelle fois être perturbée du fait de l’épidémie de Covid19.

On le sait cette rencontre devenue culte attire des milliers de cyclistes chaque année et se prolonge pendant plusieurs jours, les participants étant hébergés dans différentes structures de la région et chez des particuliers.

Voici le message envoyé par Gérard Mistler, Président de l’Ardéchoise

Lors de notre dernière assemblée générale, nous avons décidé d’organiser coûte que coûte une Ardéchoise en 2021. Toutefois, compte tenu de la situation sanitaire, son format sera exceptionnellement modifié. Il sera en fait comparable à celui des premières éditions avec l’Ardéchoise classique en une journée le samedi mais aussi la possibilité d’une Ardèche Verte le vendredi. Ce sera comme un retour aux sources !

L’incertitude qui plane actuellement, nous a en effet poussé à renoncer à l’Ardéchoise en plusieurs jours et aux excursions hors du département de l’Ardèche. Cette année nous ne pourrons pas organiser les circuits avec hébergements, repas et transports de bagages. En revanche les 18 et 19 juin vous pourrez bénéficier de toutes les animations habituelles sur l’Ardéchoise classique et l’Ardèche verte selon des parcours cent pour cent ardéchoise (afin de ne dépendre que d’une seule autorisation préfectorale).

  • le vendredi 18 juin, nous organiserons l’Ardèche Verte habituellement programmée le mercredi au Nord de Saint-Félicien. Les cyclistes qui le souhaitent pourront également effectuer une boucle au cœur du pays de la châtaigne et tous se retrouveront à l’arrivée à Saint-Félicien.
  • Le samedi 19 juin nous vous proposerons les six parcours classiques à réaliser en formule cyclotouriste ou cyclosportive avec la possibilité de choisir son circuit en cours de route.

Début des inscriptions :

•   lundi 1er mars à 12h pour toutes celles et ceux qui étaient inscrits en 2020.

•   jeudi 1er avril à 12h, pour tous les autres.

Il est inutile de préciser que ce genre de foire cycliste est devenue pour moi l’archétype de ce que je déteste le plus dans le monde du vélo.