Étiquette : février 2020

2020, février

Février, reprise timide pour le club Etoile 78 de Vieux-Thann

Thann , les Municipales se préparent. Deux listes en lice. Chacune défend son projet pour le vélo. Il est normal pour une ville d’avoir un volet environnemental dans son programme. Alors les candidats affichent leurs ambitions sans toutefois déplaire à l’électorat traditionnel qui se contre-fout du vélo en ville. Pour beaucoup le vélo dans une ville minée par le trafic routier n’est qu’une excentricité de doux rêveurs. Depuis les élections ont eu lieu et sur le terrain, rien n’a changé.

à lire ici

La localité voisine de Vieux-Thann ne brille pas non plus en matière de mobilités douces: tous les ouvrages en place sont inefficaces, ratés, voire dangereux.

à lire ici

Courir en ville

Etait-ce prémonitoire? quelques semaines avant le confinement, je me suis mis à courir à pied dans le quartier. Un truc pas facile après avoir pris de l’âge. J’en ai fait l’expérience

à lire ici

Bachofa brennla

En février déjà, le temps était plutôt clément.

à lire ici

Peintre en herbe et en fleurs

A voir ici

le marquage vélo va devenir la règle pour les machines neuves en 2021. En février dernier, j’avais fait le point.

à lire ici

Cyclotourisme

Cyclotourisme février 2020

Je le feuillette … Cyclotourisme de février 2020 vient de paraître. Il est beau sur son papier glacé et je suis sensible aux belles images comme celle de Mostar et son célèbre pont sur la Neretva.

La petite lettre qui est jointe me met en garde: « plus qu’un numéro avant la fin de votre abonnement! »

  • je suis licencié, tarif préférentiel de 25 euros
  • je ne suis plus licencié, 47 euros.

Page 22, un vététiste traverse un gué sur un fond de verdure. Méfiance, j’ai déjà éprouvé ce genre de situation et je suis tombé sur le fond de mousse glissant.

Page 38, le chasseur de coupes. Je me suis marré. Michel Jonquet narre l’histoire de l’octogénaire qui rafle toutes les coupes du vétéran remises lors des challenges. Mais ce dimanche, lui qui était sûr de revenir avec « sa » coupe n’en aura pas: un plus vieux a concouru lors de la Randonnée des Touristes de Trémoulet.

Justin crut qu’il s’agissait d’une erreur et demanda à vérifier la date de naissance de l’intrus…

Et il rentra bredouille. La morale de l’histoire est qu’il se trouve toujours un plus vieux que vous sur un vélo.

Page 45, une belle veste d’hiver Décahlon comme je les aime (image ci-dessous). Elles sont de couleur jaune et rétroréfléchissantes. L’imperméable de la boutique fédérale (à droite) a aussi vraiment belle allure.

Terminons avec le courrier des lecteurs. On ne sait pas comment il est filtré par la rédaction, mais il témoigne parfois de l’état d’esprit des troupes. Je me reconnais assez bien dans le billet de Michel Fontayne ci-dessous…