Étiquette : 2020

2020, novembre-décembre

Le 3 novembre, Openrunner se met au rond Covid

Le trois novembre, les hébergeurs de parcours se mettent au « rond Covid ».

Le confinement est érigé en dogme anti-liberté, anti-mouvement

Quel est le meilleur K?

11 novembre: la chasse reconnue activité essentielle

Le click and collect, au secours des sorties vélo

L’ivresse du vélo confiné

L’ophtalmo à VTT tous les moyens sont bons pour faire du vélo

Le garrot sera desserré le 28 novembre. 20 km et 3 heures. Inédit dans notre République!

J’espère voir trébucher cette équipe d’incapables.

Est-on devenu fou?

Un K fouillage en ce 28 novembre

Décembre 2020

Des aquarelles, il m’en reste pour qui n’en veut

Pouvoir s’échapper à vélo, un vrai délice

Diebold à VTT

Le Black Friday aura t-il lieu?

Le triporteur à l’honneur

Waldkapelle à VTT

17 décembre, du VTT coté allemand

Du vélo coûte que coûte comme dit l’autre

24 décembre, faut-il encore y croire?

2020, septembre-octobre

2010

Dans cette attente interminable de la fin du Covid, j’ai peint avec frénésie. Jusqu’à exhumer mes vieilles peintures, le temps de les relooker.

2007

Le Rossberg à VTT est toujours aussi exhaltant

J’observe que de plus en plus y montent avec des machines électriques même si ça a moins de charme, assurément.

Cernay fait son cinéma à la Croisière. On ne sait pas quand l’ouverture se fera…

La cétone, nouvel or blanc du coureur cycliste

le Tour de France 2020 s’est encore illustré avec un certain Pogacar

Hombourg, le château

22 septembre, les vendanges à Thann

Sitzenkirch, une petite grimpée connue des cyclistes locaux

26 septembre: Apprenti floral

28 septembre, l’heure des lumières

Ce système lumineux de signalement vous rend réglementaire simplement; ça marche jour et nuit sans aucun brachement. Mais ça n’éclaire pas! Je l’ai choisi pour mon vélo urbain.

3 octobre: Firstacker-Turenne à VTT

5 octobre:vous avez dit Covid?… connais pas!

A Thann, la vie sportive a repris comme avant. Le soir, les gymnases de la ville sont pleins. Sur les réseaux sociaux, alors que je m’en étonne, je me fais incendier. J’avais même écrit une lettre au maire pour m’en plaindre mais je ne l’ai pas envoyée. Trois mois plus tard, on patauge toujours lamentablement avec le traitement de l’épidémie.

Port du casque à vélo, la Sécurité Routière prend parti

notons que le casque à vélo n’est obligatoire que pour les moins de 12 ans

7 octobre: je pense que c’est une bonne mesure que de porter le casque en toutes occasions vu la dangerosité des comportements.

Beaucoup plus de monde sur les routes et aussi beaucoup plus de délinquants routiers. Hier au carrefour de la Seigneurie à Lauw, je m’apprête à tourner à gauche, la dame venant de la gauche ne me laisse pas la priorité, elle accélère.

Comme je prends aussi parti pour le casque en ville, je me fais incendier par des ayatollahs suicidaires qui ne veulent pas en entendre parler.

Notre agglo mulhousienne est-elle cyclable (mon enquête de 2014)

Le vélo est-il dangereux?

Il ramasse les masques à vélo

J’ai presque honte. Qu’un cycliste soit amené à ramasser les ordures dispersées au bord de nos routes m’insupporte.

Holala, c’est dangereux!

je réhabilite mes coups de gueule. Il sont à présent regroupés sous la dénomination « holala, c’est dangereux »

Voici le mince trait d’union dédié aux cyclistes et piétons franco-allemands de Chalampé. La honte!

Mer

quand je suis arrivé à Cancale, port du masque obligatoire. bricolage avec un Kleenex

Bordures de mer à VTT

Monument au cheval inconnu

25 octobre: couleurs d’automne

du haut du Rangen

La Saint-Jean se fait attendre (27 octobre)

les feux de la saint-Jean sont prohibés pour cause de risque épidémique.Les bûchers prennent des airs penchés

28 octobre, mes manchons protégeront mes mains cet hiver en ville

31 octobre, les retraités bientôt reconfinés

On pourra gloser longtemps, les dindons de la farce du confinement, ce sont les retraités et personne d’autre.

2020, aout

VTT vacances

Les anticoronas font la corrida

Défilé de masques, le masque devient tendance

9 aout: Joux

L’esprit 100 cols était à Joux (Jura suisse)
Mon petit carnet de croquis au lac de Joux

11 aout, Oscar en pension

Quel vélo pour demain?

C’est une prospective sur le vélo loisir. Il devra être robuste car la France pour les 20 prochaines années sera récessive sur le plan routier et laissera pourrir ses routes et chemins. La faute à la paupérisation du monde rural à l’urbanisation des grandes métropoles.

A pied aussi c’est bien

15 aout, la Vierge apparaît dans la lumière

18 aout Thann s’engage pour le vélo

J’ai été invité pour découvrir tous les beaux projets que ma ville ambitionne pour le vélo à Thann. Aussitôt, j’en ai fait une large publicité sur ce blog. Finalement Thann n’est plus très sûr de me réinviter la prochaine fois. Attendons de voir…

Non au masque à vélo

C’est une spécificité française, dès qu’un projet sort on le conteste. Comme pour le casque à vélo, la FUB voit mal les cyclos porter le masque anticorona

J’ai essayé le masque à vélo, il est vite transformé en serpillère

2020, juillet

Une signalétique rénovée pour la Largue et les 3 Pays

8 juillet: le tour du Haut-Rhin à VTT

suivre fidèlement la frontière

C’était une belle aventure même si elle a été interrompue prématurément au quatrième jour. Mais l’essentiel a été fait notamment avec le coté frontalier vosgien et bas-rhinois

Un détour imprévu au Creux du Chêne

Le Gravel en hausse

C’est une mode. A mi-chemin entre le VTT et le vélo de route, le Gravel fait la joie des commerçants. Même Décathlon s’y est mis avec son Triban

Le Triban de Décathlon, j’ai été tenté puis j’ai renoncé, le stock étant épuisé. L’envie m’a passé.

19 juillet manif silence à la Schlucht

Contre le bruit dans le massif, un collectif manifestait. J’y suis allé à vélo. On aura au moins marqué le coup même si on doit recommencer

27 juillet cols doubiens

2020, juin

1er juin: selon la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB), la Covid a fait gagner 10 ans au vélo.

En attendant, la lutte commerciale pour nous vendre des voitures électriques est féroce. à lire ici, Faut-il pleurer Renault?

C’est une fiction qui m’a beaucoup intéressé. Imaginons qu’un virus détruise la planète mais que quelques « poches d’humains » résistent. Ils reconstruisent une microsociété .

Le VAE dans sa déclinaison VTT est bluffant. Vous serez ou vous êtes certainement l’un de ces cyclistes convertis et inconditionnels de la version électrique du vélo. Il est incontestable que pour une âme vieillissante ou atteinte de restrictions physiques, c’est un outil rêvé. à lire ici

Mon univers pictural m’a aidé à traverser la crise Covid et l’enfermement.

6 juin, il pleut mais l’envie de sortir est supérieure à la crainte d’être mouillé. Ma sortie Néo-Tudor

8 juin: Comment perdre son surpoids?

Un fringant cycliste à l’allure svelte qui nous fait rêver

9 juin: La route du Haag va t-elle retrouver une jeunesse?

14 juin Le repos du guerrier: grimper à Mehrbachel et boire un coup

21 juin: du plat et des bosses à VTT

On a cette chance de disposer d’une multitude de sites pour faire son vélo en Alsace. Nous ne sommes pas à plaindre.

27 juin : trois jours de VTT dans les Vosges du Nord et une vingtaine de cols nouveaux à mon actif

30 juin, l’arrêt de Fessenheim. C’est presque une victoire triste pour les écologistes

le gros sarcophage blanc continuera d’irradier la plaine d’Alsace de sa lumière pendant encore plusieurs décennies.

2020, mai

1er mai, faites du vélo confiné!

le 2 mai, j’en ai marre, je sors le VTT et je vais rouler derrière chez moi. Les promeneurs à pied sont circonspects, je croyais que le vélo était interdit?…

Faire du vélo à plusieurs est hautement déconseillé. J’ai peint des petits cyclistes que je baptise « coronaminus »
le 11 mai le rond passe à 100 km

11 mai: remettre la France au boulot à vélo. Un petit coté « après guerre! »

premier jour de déconfinement sous une pluie soutenue

Dans le magasin Boulanger de Wittenheim, tout est chamboulé. Une procédure est en place. Deux places Drive réservées où l’on se signale pat téléphone et où l’on vous apporte votre achat sur le parking.

le gabarit sanitaire du cycliste: 1m entre cyclistes

Je l’aurai fait au moins une fois dans l’année écourtée par le confinement. Pas mal pour une reprise.

école maternelle,la déraison

19 mai: Je m’offre une escapade dans les Vosges du Nord, à moins de 100 km du domicile

28 mai: l’idée d’un voyage à VTT est de nouveau d’actualité

2020, avril

Faire ses courses en drive pour ne pas entrer dans les magasins, le 3 avril c’est le système de la débrouille pour faire ses courses

Le 1er avril, la France a enregistré 509 morts dans les hôpitaux et 6000 malades en réanimation.Une simulation n’envisage pas une diminution de la mortalité journalière avant le 7 avril.

(Pour mémoire le 26 décembre 2020: la Covid a entraîné 62427 morts)

On reste confiant. Les masques arrivent…

chacun invente sa formule de masque

On échafaude des plans d’évasion pour fuir le virus

Vélos à vendre

A quoi garder son vélo puisqu’on n’a plus le droit de sortir?

Verbalisation à 135 euros pour les cyclistes évadés

la queue corona

Distance ou isodistance?

comme on s’ennuie, certains pinailleurs ont inventé l’isodistance pour connaître si on est à plus d’un kilomètre de chez soi

Christophe a préféré abandonner (17 avril)

Activité physique, la chance d’être à la campagne

21 avril, où sont passés les masques?

le 23 avril, la Fédération Française du Vélo déconseille le vélo

Vélo de confinement, tourner dans un rond de 2km de diamètre, pas facile

2020, mars

Un peu de neige en ce 3 mars
Kruth érige une digue provisoire , le temps de travaux

4 mars: Ce matin, la queue s’allonge à Aldi. Et les clients bavardent et se font la bise comme si rien n’était…jusqu’à ce vieil homme qui se mouche dans ses mains sur le parking. On découvre l’incroyable contamination de l’église « la Porte Ouverte » à Mulhouse à lire ici

Knapphutte

7 mars:Un peu de VTT dans les chemins détrempés

14 mars: les élections auront bien lieu alors que l’Italie est aux prises avec le coronavirus

Cinq Terres, notre Club des Cent Cols abandonne son séjour de printemps en Italie

16 mars: au lendemain de élections, Edouard Philippe est à la manœuvre. Ce matin, la frontière allemande sera fermée avec pour conséquence qu’on ne devrait plus pouvoir aller pédaler coté allemand du Rhin ni faire ses courses à DM à Neuenburg.

le 17 mars, je vis confiné comme la plupart « des inactifs »
Ma zone K5

Le 23 mars, il faut se maintenir à l’intérieur d’un rond de un kilomètre si l’on veut sortir

La nationale 66 desertée dans la traversée de Vieux-Thann le 27 mars à 10h17
28 mars: du vélo oui, mais pas pour tout le monde

31 mars, la Brigade Verte me contrôle pendant mon jogging à Thann

2020, février

Février, reprise timide pour le club Etoile 78 de Vieux-Thann

Thann , les Municipales se préparent. Deux listes en lice. Chacune défend son projet pour le vélo. Il est normal pour une ville d’avoir un volet environnemental dans son programme. Alors les candidats affichent leurs ambitions sans toutefois déplaire à l’électorat traditionnel qui se contre-fout du vélo en ville. Pour beaucoup le vélo dans une ville minée par le trafic routier n’est qu’une excentricité de doux rêveurs. Depuis les élections ont eu lieu et sur le terrain, rien n’a changé.

à lire ici

La localité voisine de Vieux-Thann ne brille pas non plus en matière de mobilités douces: tous les ouvrages en place sont inefficaces, ratés, voire dangereux.

à lire ici

Courir en ville

Etait-ce prémonitoire? quelques semaines avant le confinement, je me suis mis à courir à pied dans le quartier. Un truc pas facile après avoir pris de l’âge. J’en ai fait l’expérience

à lire ici

Bachofa brennla

En février déjà, le temps était plutôt clément.

à lire ici

Peintre en herbe et en fleurs

A voir ici

le marquage vélo va devenir la règle pour les machines neuves en 2021. En février dernier, j’avais fait le point.

à lire ici

Agriculture moderne

labour mécanisé à Ensisheim

Le traditionnel salon de l’agriculture va ouvrir à Paris.

C’est parfois la dernière solution pour le monde agricole de rappeler à la France urbaine qu’il existe.

Fort contestée sous certains aspects, notamment pour sa productivité intensive pas toujours respectueuse, l’agriculture s’efforce pourtant de tenir compte de nouvelles contraintes environnementales pas faciles à assumer avec la concurrence internationale.

Les conditions d’élevage, le bien-être animal, les intrants, le bio, les pesticides,…force est de reconnaître que la profession assume de nombreux enjeux parfois contradictoires.

S’y ajoute une grave crise sociale chez les petits exploitants et des revenus en berne…en dépit de la PAC, la politique agricole commune.

labour à cheval à Bourbach-le-Haut

En Alsace la viticulture est relativement préservée du marasme même si elle doit se garder de dérives néfastes à son image dans les traitements de la vigne

traitement de la vigne à Orschwhir
domaine Wolfberger à Thann
le sorgho, alternative au maïs? (Battenheim)
la race vosgienne détrônée? (frais de coiffure à prévoir)
bergère et ses moutons au col de Vars, l’économie de subsistance (2012)

Bonne année 2020

2019 s’est fracassée sur les ronds-points

Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin. 2020 nous invite.

Roulerons-nous roue dans roue en 2020? Il faut le souhaiter. D’année en année, l’imperturbable avancée du temps me contraint à la retenue, à une sagesse qui ne m’a pas toujours été coutumière.

Les vœux, ce sont un moment de fraternité dans ce monde de brutes. Mes vœux vont à mes amis, à mes lecteurs. Ceux qui sont cyclistes, randonneurs à vélo ou à pied, les deux à la fois et tous les autres. Je pense à ceux qui parmi nous aiment la nature, nos Vosges adorées, notre plaine d’Alsace et à ceux qui aiment me lire. Bonne année à tous!

Municipales, Maxou y met les pieds

liste conduite par Gilbert Stoeckel, premier adjoint de la municipalité sortante

C’est parti. Avec les Municipales qui se dessinent, les candidats se révèlent l’un après l’autre. Dans nos boites à lettres. Et pour faire « fun » sur les réseaux sociaux.

Ainsi dans ma commune à Thann, la liste Thann demain. Ne ratons pas l’opportunité de parler vélo. Cela n’arrive que tous les …six ans; moins souvent que les Présidentielles.

Parlons donc vélo à ceux qui briguent nos suffrages car pendant six ans, on ne nous entendra plus.

traverser Thann à vélo, l’horreur cycliste! (lire mon article)

Dans ma boite un flyers qui proclame une sincère démocratie participative. Comme on aimerait le croire! Je ne sais plus qui disait les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Mais pas de mauvais procès d’intention. Admettons! D’autant que dans le domaine des mobilités urbaines, Thann privilégie à fond la voiture et n’a pas de culture affichée en matière de mobilités douces.

Alors la liste Thann demain, si j’ai bien compris n’est autre que la liste sortante de la précédente mandature amputée de son maire. Menée par le premier adjoint Gilbert Stoeckel, la liste Thann Demain joue la transparence, elle nous invite à venir échanger physiquement lors de cinq rendez-vous thématiques autour de thèmes choisis.

  • culture, sports et loisirs
  • citoyenneté et démocratie participative
  • santé et services à la population
  • environnement et développement durable
  • redynamisons la ville

J’ai déjà une opinion sur divers sujets concernant l’administration de la ville. Notamment sur l’état de délabrement de la voirie, le laisser-aller dans les parcs municipaux qui servent de squats à de jeunes désœuvrés pendant les inter-cours et les affreux ralentisseurs qui secouent le squelette des cyclistes en ville. Mais cela est tout personnel.

J’hésite… Où se trouvent les mobilités douces dans ce vaste programme de réunion avec les citoyens? Je penche pour environnement et développement durable. Le développement durable, ne l’oublions-pas, c’est une tartufferie inventée par les lobbys industriels en 1987 pour nous faire croire à la croissance vertueuse et bienveillante pour l’environnement. C’est un concept qui a fait « pschitt ». Il suffit de voir comment les véhicules SUV sont montrés du doigt aujourd’hui.

Je n’ai aucune crainte, ni illusion, pour les mobilités douces, tout reste à faire. Voila trois ans que j’habite ici et je n’y ai vu aucune illustration d’une quelconque volonté de promouvoir la marche et le vélo. Pire, Thann a même réglementé en 2014 les itinéraires accessibles aux VTT

Rue Jean Flory devant le collège de Thann, des pièges à cyclistes qu’on distingue avec peine à la nuit tombante

Thann est d’abord une ville du tout bagnole aggravé par une thrombose permanente avec la nationale 66 qui la traverse et son trafic pendulaire. Est-ce une raison suffisante pour y encourager encore plus le trafic automobile intra-muros? …et alors même qu’on y dispose d’un tram-train performant handicapé par le prix de son billet. 10 euros aller-retour pour aller à Mulhouse, c’est trop peu dissuasif pour ne pas prendre sa voiture.

En revanche des parkings à voitures partout. Des parkings parfois gigantesques.

  • parc Jacquot
  • parc 7 août
  • parc De Gaulle
  • parc Bungert
  • parc Match
  • parc Tassigny
  • parc Kessner 1 et 2

Et pour le vélo?

Pour le vélo, aucun programme. Tout est à l’abandon. Pas d’itinéraires prioritaires jalonnés et protégés. Absence de voies dédiées et matérialisées. Voie Verte de la Thur en jachère dans la traversée de la ville et recouverte de revêtements rapiécés. Même la rue de la Paix désignée « colonne vertébrale » est-ouest du vélo, est parsemée d’embûches avec des intersections multiples non protégées et des circulations sur trottoir non conformes aux recommandations du CERTU.

Les ancrages vélo?

J’avais été consulté il y a quelques temps en janvier 2018 sur la rénovation des ancrages qui permettent de garer son vélo en ville sans risquer de se le faire voler. Depuis plus rien!

Pour se convaincre du peu d’effort de la municipalité sortante en direction du vélo, un signe ne trompe pas: la quasi absence de vélos dans les parcs à vélo du collège et du lycée. Ce qui est bien la preuve que la jeune population se détourne de ce moyen de déplacement par absence de promotion et d’engagement de la puissance publique locale.

Vous aimerez peut-être aussi…

Thann la nuit

Un plan VTT pour 2020?

C’est Thierry Crouzet dans ses chroniques  » projet de tour de l’Hérault » qui m’en donne l’idée. Pourquoi ne pas tenter une aventure à VTT près de chez soi: le tour de son département.

Bien étudier ses itinéraires évite des déconvenues

Alors je me penche sur le sujet. D’abord en étudiant les cartes.

J’ai commencé par scruter la frontière franco-allemande de 1870, celle qui chemine le long des Crêtes vosgiennes. La plus escarpée et la plus pentue. Je connais déjà la plupart des cols pour les avoir gravis dans le passé.

Peu après le col de la Hingrie, le Haut-Rhin s’arrête et c’est le Bas-Rhin. J’arrête là.

Il me restera à redescendre dans la plaine d’Alsace par le col de Schlingoutte et le col de Fouchy et rejoindre Lièpvre. Atteindre le Rhin à Atzenheim, puis le longer jusqu’à Saint-Louis.

un peu d’imprévu
borne myriamètrique de l’époque napoléonienne le long du Rhin

Le Sundgau. Là aussi j’ai quelques traces « à cheval sur la frontière suisse » mais tout reste à faire jusqu’à Réchézy (TB).

frontière suisse, ferme des Ebourbettes

Et pour finir, rejoindre le Montori au-dessus de Masevaux

Beau projet en perspective avec un bikepacking pour 2020 si j’ai encore les forces…