Étiquette : Glashutte

Glashutte

Mon vélo fait un peu cheap maintenant. Mais je n’éprouve pas le besoin d’en changer. Il va bien avec le pilote. Il vient de grimper la Glashutte et il est encore tout ébaubi. C’est vrai que le dernier kilomètre nous laisse dans l’incertitude, lui et moi, car on ne voit toujours pas apparaître cette sacrée ferme-auberge de la Glashutte.

Ouf! j’avais gardé quelques dents et c’est ma fierté.

Les animaux de la ferme se font entendre. Dans le parc un joli poulain blanc et marron et deux lamas, plus les poneys.

J’enfile le coupe-vent et je descends les mains sur les freins.

https://www.openrunner.com/r/13044256

C’est après Rimbachzell qu’on se fait peur avec la pente. Il y a 5 km de montée et on passe de la cote 422 à 877.

A VTT, c’est possible aussi

Glashütte

Jean à la Glashütte

Je n’avais plus gravi la Glashütte depuis le 9 octobre 2013.

Jean a eu cette idée d’y retourner.

Peu après Jungholtz, la pente est déjà là et avant même d’atteindre Rimbach, on a déjà des passages à 10%. Poursuivre la lecture de « Glashütte »

A la Glasshütte

Ferme-auberge de la Glasshütte Rimbach près Guebwiller

Une fois l’an, la Glasshütte adossée au Grand Ballon à 800m d’altitude.

C’est fait. Poursuivre la lecture de « A la Glasshütte »

Chasse aux cols du coté de la Glashutte

On a l’habitude d’aller au moins une fois l’an à la Glashutte en haut de la vallée du Rimbach.

Aujourd’hui temps caniculaire. Les températures les plus folles s’affichent sur nos compteurs.

Vite de l’ombre! Poursuivre la lecture de « Chasse aux cols du coté de la Glashutte »

Conciliabules à la Glashutte

La montée de la Glashutte nous prend et nous surprend toujours
une à deux fois l’an.

On accède à la ferme auberge à partir de Soultz.

Prendre la direction Rimbach-Zell.

A peine 60 km aller et retour depuis Mulhouse et une belle côte
qui nous accapare depuis Jungholtz.

Avec des pourcentages de 12 à 13% qui nous laissent le temps
d’apprécier le paysage et de bavarder entre deux inspirations de
souffle court.

Les amateurs de cols trouveront à proximité

– le Peterhut (566)

– le Munsteraeckerle (655)

– le Judenhut

– le Holzwasen (836)

Quatre cols muletiers à faire avec des VTT ou en poussant nos
routiers par temps sec…

Les lamas, impavides, ne semblent pas trop dépaysés par le
terroir vosgien.

Broderies et miel en vente à la ferme auberge.

Mes autres articles sur la
Glashutte:

– aller et retour obligatoire

– Glasshutte, toujours

les vaches de la Glasshutte

Si votre vidéo est saccadée,
suivez les conseils de You Tube

 

 

 

La fournaise

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, La fournaise

Il y a des jours comme ça.

On doit chercher l’ombre pour s’abriter.

Surtout en montant à la Glashutte!

La chaleur étouffante fait perdre une bonne part de sa
motricité: le vélo est à la limite de l’équilibre et on ne trouve
aucun faux-plat pour épargner les mollets.

On arrivera tant bien que mal jusqu’à l’auberge de la Glashutte
après avoir mobilisé toutes les réserves.

On aura beau jeu pour se rassurer de savoir si la pente
atteignait 16 ou 18% par endroits, ce fut une journée
difficile.

Les vaches de la Glashütte

On a fait l’effort de monter là-haut. Au fond du vallon de
Rimbach-Zell.

Avec quelques passages à 15% où la roue avant du vélo commence à
perdre prise…

Les vaches sont ici chez elles.

Elles ont le droit de paître l’herbe tendre au bord de la route;
sans rendre de compte à personne.

Glashütte, toujours…

jQ(document).ready(function() {
var so = new SWFObject(‘http://staticblog.hi-pi.com/images/flvplayer-fr.swf’,’jsjero’,’330′,’287′,’8′);
so.addParam(‘allowscriptaccess’,’always’);
so.addParam(‘bgcolor’,’#CCCCCC’);
so.addParam(‘wmode’, ‘transparent’);
so.addParam(‘allowfullscreen’,’true’);
so.addVariable(‘width’,’330′);
so.addVariable(‘height’,’287′);
so.addVariable(‘file’,’http://s3.amazonaws.com/hipi/sport/flv/13194-731798-1244737144.flv%3FAWSAccessKeyId%3D1RS991DTV5CE699XC082%26Expires%3D1390518189%26Signature%3DnTsKBaJccorUXoFsZ1EoibRESdg%3D’);
so.addVariable(‘image’,’http://hipi.s3.amazonaws.com/sport/flv/thumb/13194-731798-1244737144_p.jpg’);
so.addVariable(‘javascriptid’,’jsjero’);
so.addVariable(‘enablejs’,’true’);
so.addVariable(‘type’, ‘flv’);
so.write(‘flv17605’);
});

C’est une coïncidence, Vélomaxou était à la Glashütte le 12 juin 2008…et il y retourne
aujourd’hui 11 juin, soit presque un an après.

Mais la montée est toujours aussi sévère avec des passages à 15%
et peu de faux plats…

A l’arrivée, les animaux de la ferme nous attendent et un beau
panorama sur la plaine d’Alsace s’offre à nous.

Glashutte, ferme auberge (sortie ACRM)

Aujourd’hui, direction Glashutte!

La ferme auberge de la Glashutte est adossée à l’est du Grand
Ballon. La nature y est belle et sa route est peu empruntée comme
elle ne mène nulle part ailleurs.

Coup de coeur de Vélomaxou.

On y accède depuis Jungholtz et Rimbach.

Voici notre arrivée à Rimbach Zell…


Puis, la pente régulière s’inscrit sur les compteurs et les
mollets. Ne pas affoler le cardio, on arrivera sans se
presser…


Ne pas oublier d’emporter à boire, ni son triple plateau, un
30×26 conviendra pour être encore « frais » en haut…avec une 28 en
réserve, c’est encore mieux!


Au passage, une importante colonie de chevaux s’applique à
casse-croûter dans une meule de foin (miam!)…


Encore des équidés à Rimbach-près-Guebwiller en compagnie de
leur palefrenière…


Puis, on monte encore avec quelques passages à 12ou13%…En
moyenne, la pente est à 8-10%.


Et enfin, on arrive à la ferme auberge de Glashutte où un bon
café nous attend …


On rentre par la piste d’Hartmannswiller et Staffelfelden.