Nice, la commémoration de la honte

C’était le 14 juillet dernier.

Aujourd’hui la France commémore ses morts.

Un an après, aucune faute, aucune responsabilité établie.

Tout est pardonné à ceux qui ont failli à leurs devoirs et à leurs responsabilités.

Il n’y a rien d’autre à dire.

Honte à ceux qui organisent les commémorations!

Article en relation

Les gros potins du lundi

Une herse Hitech capable d’arrêter les véhicules, mais très peu fiables selon les experts

Ce matin, Maxou est colère et met les pieds dans le plat à propos de Nice.

Comment ceux qui nous gouvernent ont-ils pu laisser massacrer 84 personnes par la faute d’une incroyable bévue consistant à laisser un véhicule s’engager dans une zone devenue piétonne le soir du 14 juillet?

L’enquête ne fait que commencer. Lire la suite