Et plus si affinités…


J’ai craqué pour un de ces engins nommés VTT.

Sans honte, j’assume.

J’assume le fait qu’il faut un véhicule porte-engin pour se transporter sur site comme disent les militaires à propos de leurs chars d’assaut et dès lors que le terrain de manoeuvre est à 25km de chez soi.

C’est le cas pour le massif vosgien (par exemple Mulhouse-Wattwiller 25 km).

A moins de trouver près de chez soi un terrain d’entraînement propice.

Premières impressions après 25 km en forêt sur terrain plat…

Confortable, la machine accroche bien dans les ornières et le grand guidon permet de garder le cap sans broncher.

La suspension avant encaisse pas mal de choses en préservant les poignets.

On relance facilement grâce aux rapports adaptés et à l’indexation précise.

Gros pneus polyvalents Schwalbe alliés à une selle rembourrée pour épargner le dos et le postérieur.

Autant de choses banales que les amateurs de VTT connaissent mieux que moi!

Il ne reste plus qu’à tester la bête en côte et en descente sur les sentiers de Forêt Noire où une centaine de cols m’attendent pour mes prochaines années de cyclos.

Publicités

4 réflexions sur “Et plus si affinités…

  1. Hé bien voilà Maxou, t’as gagné le droit de te déshonorer et de déshonorer un malheureux vélo en parcourant plus de kilomètres en bouse à moteur qu’en pédalant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s