Il y a un mois…

C’était le 11 novembre dernier.
Excédé par les pannes à répétition de mon hébergeur, je l’ai quitté.
Après 5 ans de cohabitation.
Pour rejoindre WordPress.
L’expérience semble réussie: vous avez été 4661 à visiter mon nouveau site au cours de ce mois.

Avec un pic de 282 visites hier, 10 décembre.

Pour ne rien vous cacher, l’article le plus lu au cours de ce mois passé est celui-ci.

J’en suis moi-même surpris…

Parmi mes vidéos les plus regardées dans le passé, on sera aussi surpris d’apprendre que la plus regardée a été vue 3544 fois, c’est celle-là!

Viennent ensuite les vaches!!!

Celles de la Glashutte 1694 vues

Celles de Freunstein  388 vues

Les cyclistes ont vraiment des goûts insoupçonnables.

Visiteurs, qui êtes-vous? le sondage le révèle;

à 40% des cyclotouristes, à 24% des cyclistes urbains, à 21% des « vélotafeurs » et à 12% des vététistes.

Juste bonjour en passant

L’exercice amusant consiste à trouver un titre alléchant à un article qui peut l’être moins.
Soyons donc indulgent avec le contenu du jour: je fais comme je peux, de mon mieux, avec cet itinéraire maintes fois réitéré qui conduit vers la frontière allemande.
Pourquoi donc aller si souvent du coté allemand, direz-vous?
Tout simplement parce que les pistes cyclables sont dignes de ce nom.
Tous les cyclistes frontaliers vous le diront, l’Allemagne a aussi ce savoir-faire que nous n’avons pas: construire de vraies pistes cyclables à revêtements fins, sans trous, ni bosses, ni arrêts intempestifs.
Ici, ce sont les voitures qui doivent attendre aux intersections.
C’est culturel!
On ne trouve pas d’autres explications.

Chemin faisant, (j’aime bien « chemin faisant », pas vous?), chemin faisant donc, j’aborde un vététiste qui me précède de peu à la sortie de la ville…
Il imprime le train avec un beau carbone Nakamura blanc à poutre carrée…
-« Fais gaffe aux feuilles avec tes petits pneus! »

Le grand bateau sur le Rhin file vers Bâle.
L’eau frôle les plats-bords tellement le tirant d’eau est grand.
Le pilote m’adressera de la main juste un bonjour en passant avant de disparaître sous le pont du Rhin.

Bantzenheim-Chalampé, itinéraire bis

Les abonnés à la route qui relie Bantzenheim à Chalampé seront heureux d’apprendre qu’ils peuvent éviter cette vilaine piste et le double bang du pont de fer en prenant le chemin tout frais à gauche au rond-point.

Bantzenheim

Avantage au retour de Chalampé en abordant le rond-point (photo ci-dessus): une balise, pas un stop sans visibilité!
En outre, plus de carrefour dangereux à traverser à l’entrée de Chalampé avec deux stops successifs pour les vélos, des stops que d’aucuns grillent allègrement, (entre-nous soit dit).
Que n’y a t-on donc pas pensé plus tôt!

Les mots pour le dire

Des livres de vélos pour Noël!

La presse et le sport sous l’Occupation Jacques SERAY

Lire et pédaler!

Deux activités parfaitement complémentaires en ces temps d’hiver où les voyages à vélo se font plus discrets.

Maxou a réuni quelques exemples de lecture à offrir ou à s’offrir…

J’ai rêvé de courir longtemps

Besoin de vélo

Méli mélo

Journal à bicyclette

Le cycliste perdu

Continuer à lire … « Des livres de vélos pour Noël! »

%d blogueurs aiment cette page :