Décathlon, méfiance avec click and collect


un modeste achat de 10 euros

L’histoire…

C’était le 15 décembre 2021. Je la résume mais on peut la retrouver ici

Je commande un liquide préventif (pour les pneus VTT sans chambre) à Décathlon Wittenheim par click and collect, histoire d’être sûr de l’avoir quand je vais y aller avec mon vélo, soit 40 km aller et retour.

Manque de chance, arrivé sur place je constate que je n’ai pas ma carte d’identité sur moi, juste ma commande sur iphone.

La dame refuse de me le remettre ce qui en toute logique est normal puisque la procédure convenue est de présenter une pièce d’identité. Entre-nous soit-dit ce n’est pas très recommandé de se balader à vélo sans document.

J’achète donc dans le rayon un second produit que je paie avec mon Apple Pay et je m’en vais…et je laisse filer le délai de mise à disposition, assuré que mon bidon va retourner dans le rayon et mon compte être crédité.

Le 5 février 2022

A cette date mon compte n’est toujours pas recrédité du produit acheté, payé mais non retiré. J’appelle « le capitaine » du magasin, c’est comme ça qu’il se nomme, et on me dit « vous avez retiré le produit, cette affaire est close« .

Donc j’en déduis que lorsqu’on achète en click and collect à Décathlon on peut très bien délivrer son article à quelqu’un autre (et donc sans vérifier votre identité) ou alors le remettre en rayon sans vous recréditer la somme payée.

Quelle est ma conclusion?

Ne pas tourner autour du pot: il faut être binaire avec le click and collect, soit on possède son achat soit on ne l’a pas. Or avec Décathlon, il existe une zone floue, un doute puisque ni vous ni Décathlon ne peut prouver que vous êtes bien en possession du produit acheté.

En attendant, ne jamais acheter d’objet de valeur à Décathlon en click and collect, c’est ce que j’en déduis…contrairement à Amazon où votre produit est livré en Hub Locker qui s’ouvre avec une lecture de votre code-barre et un mail immédiat de livraison dès que vous retirez le colis.

Le traçage de l’application Décathlon comporte donc une faille. Je l’ai fait remarquer à la capitaine Décathlon qui semble t-il n’a pas mesurée toute la subtilité du problème et du quiproquo qui en découle.

Epilogue

J’achète souvent chez Décathlon et je suis un client fidèle

En guise de conclusion, lorsque j’ai commencé à parler de vol (et non pas d’arnaque), on m’a dit qu’on allait vérifier le niveau de stock magasin (c’est à dire pour les puristes, compter les entrées et les sorties de produit et le comparer au niveau constant du stock).

Une demi-heure après, on me rappelle et je suis crédité de la somme de 10 euros.Le stock comportait bien un produit en trop.

Notez bien que s’assurer de l’état de l’inventaire n’est nullement sécurisant pour le client. Dans mon cas l’inventaire s’est avéré faux, c’est à dire qu’il y avait un produit en plus sur stock physique par rapport à l’état comptable et donc un employé a remis le bidon en rayon sans mouvementer mon compte client. Je ne suis pas dupe: un niveau de stock pas à jour le 5 février par rapport à un achat du 15 décembre, pour moi c’est pipeau.

Rien ne prouve d’ailleurs que c’était mon bidon en trop dans le rayon.

Et si le niveau comptable avait été en conformité avec l’état physique? alors j’en déduis qu’on ne m’aurait rien remboursé du tout…et donc qu’un tiers (?) s’était emparé de mon bidon à bon compte.

Avec moi, vous êtes sûr de toujours avoir affaire à un pinailleur.

Moralité

La moralité de tout ça, c’est que l’application click and collect de Décathlon n’est pas au point et que la faille qui existe à la livraison doit être corrigée en y ajoutant un verrou de sécurité à la livraison.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :