France Inter…dit d’antenne


En raison d’un appel à la grève par plusieurs organisations syndicales portant sur des modifications de tableaux de service entrainant le redéploiement interne de quatre postes de techniciens de France Inter, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l’intégralité de  nos programmes habituels.

Nous vous prions de nous en excuser.

Voila trois jours que la grande radio de service public qu’est France Inter a interrompu ses programmes.

En cause le déplacement de quatre agents.

J’ai bien dit quatre!

Comment peut-on encore imaginer qu’en 2013, nos rapports sociaux dans un grand service public en soient encore là?

Comment admettre que les auditeurs se retrouvent « pris en otage »? Je n’aime  pas ce terme car notre vie n’est pas en jeu, mais je n’en trouve pas d’autre…

Comment peut-on admettre quand on est responsable de bloquer une maison entière pendant des jours et des jours sans qu’on sache même si notre radio va sortir de l’impasse?

Vous l’avez compris, je suis un auditeur de France Inter. Un auditeur de longue date. Un auditeur aussi de France Musique qui subit les contrecoups de cette grève.

Un auditeur qui ne goutte guère les beaufreries des radios dites « commerciales ».

J’ai par hasard écouté ce soir RMC (Radio Monte Carlo).

Désespérant!

Des discussions de comptoirs parlant de foutbal et d‘Armstrong. Vocabulaire graveleux et outrancier entre des intervenants dont on se demande d’où on les a sortis.

Alors croisons les doigts et faisons en sorte que France Inter sorte de son conflit.

Au plus vite.

 

 

3 réponses sur « France Inter…dit d’antenne »

  1. C’est l’occasion de se mettre France Culture, eux ne passent pas non plus d’horoscope, de commentaires affligeants de tapeur de ballons ou de Jauny sans idées….bonne programmation musicale malgré tout.
    Sportive année sans télé….
    Ou alors ARTE…

  2. A propos de sorties…..en vélo j’irais depuis Wittenheim…

    C’est maintenant qu’il faut arrêter Fessenheim ! Et pas en 2016 !

    Il est totalement irresponsable d’investir à nouveau des millions d’euros pour tenter de renforcer le radier du vieux réacteur N°1 de Fessenheim, qui après 35 années de fonctionnement est à bout de souffle., d’autant plus que le candidat Hollande, devenu Président, avait promis un arrêt immédiat de la centrale de Fessenheim après son élection.

    Ces travaux ne pourront jamais nous mettre à l’abri d’une succession d’événements pouvant entraîner une catastrophe nucléaire dans la grande Région du Rhin supérieur.

    Sans cette perfusion financière continue, la logique de l’arrêt serait appliquée.

    Au vu de la situation géographique de Fessenheim avec les risques sismiques et d’inondation du site, ainsi que l’extrême vulnérabilité des réacteurs et piscines de combustible face aux possibles impacts d’avions et actes terroristes, les deux réacteurs sont à arrêter d’urgence avant l’irréparable.

    La seule solution afin de se détourner de cette technologie mortifère, dépassant l’homme, qui tente vainement de la dompter, est d’entrer dans une nouvelle ère, celle de la maîtrise de nos consommations énergétiques, de l’efficacité énergétique et de l’utilisation intelligente de l’énorme potentiel des énergies propres et renouvelables, comme devrait le conclure le Débat National sur la Transition Energétique.

    ***********************************************************************

    Résistance Antinucléaire

    Concert face à la Maison des Energies

    (avant la centrale hydroélectrique de Fessenheim en direction de Hartheim (D) )

    Le dimanche 13 janvier 2013 à 12h00

  3. Mes radios sont calées sur France Musique.
    Même si, de temps à autre, il y a quelques oeuvres ou interprétations que je n’apprécie qu’à moitié, c’est tout de même 1000 fois plus supportable que les niaiseries et anglo sax-conneries des radios commerciales.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s