Étiquette : grève

Les facteurs dans la rue

img_8027
Thur-Doller, les facteurs manifestent à Vieux Thann

Quoi de plus normal qu’un facteur dans la rue!

Ceux-là manifestent et le font savoir.

Les facteurs ont ceci de commun avec les élus, c’est que dans le monde rural, ils sont de bons relais d’opinion du ressenti de la France profonde.

Les facteurs de Thur-Doller dans le Haut-Rhin ne sont pas contents.

img_8022

En cause la réorganisation sans fin de leurs tournées et un certain mépris des Directions qui les laissent dans l’incertitude du lendemain.

En cause aussi la baisse drastique du flux de courrier qui fait qu’on doit allonger les tournées pour conserver un volume acceptable.

Ce qui n’est pas forcément à l’avantage des postiers qui doivent parcourir toujours plus de kilomètres avec leur vélo ou leur voiture.

Des journées à rallonge qui font perdre l’attrait du métier.

En effet pour nombre de facteurs commencer tôt permet de finir en milieu de journée et donc de disposer d’un temps libre intéressant.

Ce n’est plus le cas, ils doivent commencer plus tard et finir plus tard avec la réorganisation des flux et la centralisation du tri.

Ambiance glaciale ce matin avec le froid venu du nord dans la rue…Gutenberg à Vieux Thann où est implanté le centre de tri.

Ma factrice est là.

« C’est un de mes clients » s’exclame t-elle en apercevant Vélomaxou sur son vélo.

Au centre des calicots et des drapeaux syndicaux, je me fais tout penaud.

« On attend la Presse à neuf heures… » me précise une déléguée.

Des croissants, des brioches, du thé et même des figues fraîches.

De gros poids lourds de 40 tonnes peinent à se frayer un passage quand l’Estafette ripolinée de la CFTC surgit.

Une clameur.

L’ambiance est bon enfant malgré les craintes de voir disparaître lentement une profession sinistrée.

Grève SNCF, il prend son vélo

Train ou vélo, il peut choisir

C’est dans Ouest-France.

Pour aller au boulot, il prend son vélo pendant la grève des cheminots.

Rien de très exceptionnel jusque là. Continue reading « Grève SNCF, il prend son vélo »

Contre la casse sociale

IMG_5133.jpgCe matin, il a pris le train pour la première fois.

Je l’ai appuyé contre un soufflet.

Il n’a rien dit.

Trop content de se payer un voyage à l’œil.

IMG_5105.jpg

Dans les virages, sur la plate-forme, il chancelait un peu.

IMG_5106.jpg

A Porte Jeune, je l’ai descendu et on a visité ensemble la place de la Réunion.

IMG_5107.jpg

Puis on a rendu visite aux mendiants de la rue du Sauvage qui commençaient à émerger de leurs cartons dans l’indifférence des livreurs, tout en se dirigeant vers la Société Industrielle, siège du patronat d’antan.

Un svelte capitaine de police réglait le ballet de ses hommes avec dextérité.

IMG_5109.jpg

Quand toutes les forces laborieuses portant calicots et drapeaux se mirent à enfler, le cortège s’ébranla à travers la ville.

IMG_5113.jpg

Pas de Peugeot dans cette manif.

Le protocole de division public/privé a été respecté.

Pas de CFDT non plus.

Mais des retraités venus soutenir les actifs.

La Santé bien représentée par les Ephad du groupe Korian.

Des instits et des cheminots.

Une discrète banderole Ecologie-les Verts et des lycéens.

IMG_5110.jpg

IMG_5127.jpg

IMG_5121.jpg

Quand la ferveur ouvrière fut au diapason, le cortège s’ébranla à travers les rues de la ville sous les roulements de tambours et les sifflets stridents des cornes de brume

 

IMG_5130.jpg

Pieds et mains glacées, je me suis réfugié au la galerie commerciale et j’ai savouré un express.

IMG_5134.jpg

Il était temps de rentrer.

Comme de juste, trafic paralysé.

J’ai rejoint Dornach à vélo, un tram-train m’attendait.

L’aimable contrôleur, non gréviste, m’expliqua que le voyage à Thann s’appelait « Attitude » sur l’écran de la machine.

D’un geste leste, il tourna la molette, je n’avais plus qu’à payer.

Hasard tarifaire: 4.70€ à l’aller et 5.10€ au retour.

Il est vrai qu’au retour, ça monte.

Un peu.

Non, non, à la SNCF (billet TER) c’est moins cher qu’à Soléa (billet tram-train) eus-je droit en guise d’explication.

L’auto bidon, essayez le vélo

Dans cette campagne médiatique anti-CGT  lancée par les grands médias, je retiendrai « merci la CGT! »

C’est tout ce que trouve à dire celui qui à son volant fait la queue dans les stations pour abreuver sa voiture lorsqu’on l’interroge: « merci la CGT! » Continue reading « L’auto bidon, essayez le vélo »

Un p’tit coup de pompe?

En panne d’idées? en panne de boulots? ça passe encore.

Mais en panne de carburant, alors là la France tousse.

La dernière grève affectant les carburants remonte à octobre 2010. Continue reading « Un p’tit coup de pompe? »

Y’a t’i quelqu’un qui cause dans le poste?

France Inter, la radio du service public, est muette depuis bientôt deux semaines.

J’ai beau tapoter le poste, aucun crachotement!

Tous mes chroniqueurs du matin ont déserté.

Avec humour, France Inter a mis en place un programme musical.

Sur son site, on peut y lire…

Retrouvez la playlist de grève du jour!

Continue reading « Y’a t’i quelqu’un qui cause dans le poste? »

France Inter…dit d’antenne

En raison d’un appel à la grève par plusieurs organisations syndicales portant sur des modifications de tableaux de service entrainant le redéploiement interne de quatre postes de techniciens de France Inter, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l’intégralité de  nos programmes habituels.

Nous vous prions de nous en excuser.

Voila trois jours que la grande radio de service public qu’est France Inter a interrompu ses programmes.

En cause le déplacement de quatre agents.

J’ai bien dit quatre! Continue reading « France Inter…dit d’antenne »