Fourche VTT, bon à savoir


VTT: des amortisseurs pas faciles à amortir…

Je ne sais rien, mais je vous dirai tout. Néophyte en mécanique VTT, oui je le suis! Alors je m’éduque. Le VTT est doté d’une mécanique solide mais qui souffre énormément des conditions d’exploitation. A commencer par les amortisseurs qui sont là pour encaisser de nombreux chocs. Dès lors qu’on soumet sa machine à des tortures fréquentes, on comprend que l’entretien prend une part importante dans notre budget et notre préparation; alors on est tenté de faire soi-même. Un exercice qui demande de la compétence. Avant de se lancer dans le démontage d’une fourche de VTT, mieux vaut savoir où l’on met les pieds…et ne pas risquer de commettre une erreur. Ceux qui n’ont pas l’âme d’un mécano feront comme beaucoup d’entre-nous, ils iront chez leur vélociste adoré.

Fourche Rock Shox Revelation 680 euros

Il existe de nombreux types de fourches, les fourches avec élastomère (pour les entrées de gamme), les fourches à ressorts avec réglage précontraint, les fourches à air comprimé qui s’adaptent au poids du pilote,… Avant de choisir son VTT, il convient donc de savoir à quelle pratique on se destine Freeride, Enduro, descente,…ou promenade derrière chez soi! Les débattements et les réglages du rebond de l’amortissement en dépendent. Parmi les marques les plus réputées, on trouve Rock Shox, Fox, Suntour,…

autres articles en relation….

Pour en savoir davantage sur les fourches VTT…

Fourche Fox32 pour tout savoir

Entretien des fourches et amortisseurs fox

Amortisseurs VTT, un entretien salé

Entretien des fourches et amortisseurs Fox

Ces vidéos qui suivent ont déjà quelques années d’ancienneté (2007). Elles montrent comment réaliser l’entretien courant et aussi l’entretien complet d’une fourche hydraulique de VTT. Entretien courant Vidange Fox

Publicités

11 réflexions sur “Fourche VTT, bon à savoir

  1. Ben… L’autre article en relation ???
    Pas mal dans le genre :
    Ecrit avec les pieds par un intello ?
    Résultat d’un traducteur automatique ??

  2. Ping : Mes articles en vue aujourd’hui | velomaxou

  3. Avant de choisir son VTT, il convient de vérifier si la fourche qui l’équipe est de maintenance facile, avec des joints facilement trouvables. Se préoccuper de la maintenance devrait d’une manière générale être l’attitude de tout consommateur avisé. Comment peut-on acheter un lave-linge sans vérifier la disponibilité et le coût des pièces ? Comment peut-on acheter une voiture sans soulever le capot pour vérifier l’accessibilité des filtres ? Tant de choses nous sont rendues aujourd’hui compliquées uniquement pour qu’on fasse appel à un « professionnel » !

      • Il y a tant de choses que j’ignore avant de les faire moi-même… Si quelqu’un d’autre le peut, pourquoi pas vous ?

      • On peut aussi légitimement se demander si l’entretien rapproché de ces fourches est bien nécessaire et pas juste un moyen de faire cracher régulièrement le client au bassinet. Quelle est la justification technique de cet entretien ? Et pourquoi n’y a-t-il pas la moindre maintenance sur un amortisseur de voiture, ô combien sollicité ?

  4. Faut lire. Un amorto de VTT, c’est des métaux précieux, de l’air sous pression pour la suspension et de l’huile pour l’amortissement contenus dans les tubes, le tout pour environ 700 euros pièce!
    Évidemment on peut se contenter pour commencer d’amortisseurs en néoprène ou à ressort.

    • Mon VTT (acheté en 1993 !!) était déjà équipé d’une Rockshox à huile et air comprimé, soit exactement la même technologie que les amortisseurs de voiture… qu’on n’entretient pourtant pas…

      • Moi je me fie aux préconisations.
        Quand l’amortisseur arrière perd de l’air et que je dois regonfler souvent, je préfère le mettre en atelier.
        Car il y a une foultitude de bagues et de joints à remplacer.
        D’ailleurs mon vélociste ne veut pas s’en charger, il les envoie en atelier spécialisé.
        C’est vrai que les périodicités de révision annoncées de 50 heures sont quand même une façon de pousser à la consommation.
        50 heures de VTT, je fais ça en en une vingtaine de sorties.

  5. Une voiture a des roues indépendantes. Le poids n’est pas le même. Normalement c’est un usage route pas en tout terrain. Le même amortisseur est fabriqué pour plein de modèles de voiture donc, indémontable pour un coût moindre du véhicule et de l’entretien. Voilà….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s