Montpellier-La Gardiole-Thau à VTT


Balaruc, voyage maritime pour mon VTT

Je quitte Montpellier.

Après 4 kilomètres, je suis toujours en ville.

Dans une impasse, bloqué par le Rieu Coulon.

Un mur d’épines m’empêche de franchir le ru pourtant à sec.

Je remonte une vigne poursuivi par un chien et je retrouve un itinéraire acceptable.

Après avoir contourné St Jean de Védas, je prends la D613 jusqu’à Fabrègues.

Il faut frôler la bordure avec ce trafic.

Finalement, je trouve un passage sous la Languedocienne et je grimpe dans le massif de la Gardiole.

Quinze kilomètres de chênes verts et deux collinets à franchir.

Les chênes verts de la Gardiole
Mon premier collinet, 34-114m, col de Montméjean
Au loin, la mer
Mon deuxième col, un modeste 34-145a, col de Gigean

Je dégringole sur Frontignan par un single épineux et ponctué de ravines.

Je poursuis jusqu’à Balaruc les Bains.

C’est un aimable ami qui m’embarque sur son bateau faire un tour sur l’étang de Thau.

La chance est là. Ce qui m’embarrasse, c’est mon vélo. Il fera donc partie du voyage.

Vogue la galère!

D’abord, une visite d’un fond marin où le sondeur indique 24 mètres; une source d’eau chaude me dit-il…

Ensuite, le gros cailloux au milieu.

Mon vélo veut tâter la roche granuleuse où Brassens y venait faire quelques brasses, me dit-on.

Le plus petit parcours VTT de l’étang de Thau: 20 mètres

Visite dans le port de plaisance de Sète.

Port de plaisance de Sète, la cour des grands
Sète, quai du Mistral

Retour à Balaruc.

Il est 15h30.

Je choisis de rentrer au plus court.

Mon GPS trace une droite autour de laquelle j’oscille de mon mieux.

La D612 est infernale; j’oblique vers Vic la Gardiole.

Les Faïsses, la Rougière, une longue ligne droite peu agréable avant de rejoindre Villeneuve les Maguelone.

Entrer à Montpellier par des itinéraires secondaires ne vous exonère pas du trafic.

Il faut se faire tout petit et parfois jouer du trottoir dans les encombrements pour ne pas stagner derrière le files de voitures.

90 km dont 12 km sur l’eau où je me suis reposé.

Mon vélo aussi!

voir la trace GPS…

5 réponses sur « Montpellier-La Gardiole-Thau à VTT »

  1. Maxou écrit ses aventures pour mortifier ceux qui ne sont pas encore en retraite (alors qu’ils en ont l’âge).
    Je suis sur que Maxou se réjouit de savoir que certains de ses lecteurs dépriment en le lisant.

  2. Pourquoi m’en réjouirais-je?
    Si j’écris des articles, c’est parce que j’aime le vélo et que je souhaite partager cette joie.
    Pas de mauvais procès!
    Si je n’avais rien d’autre à dire que des balivernes cousues de fautes, j’écrirai sur un mur Facebook.
    Et j’atteindrais sans doute une notoriété à bon compte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s