A faire les jours de pluie


Blockhaus Kembs (cliché vélomaxou)

Je ne vous ai pas oublié.

Ce début 2014 n’est pas frais, mais il est humide.

Aujourd’hui encore, il tombe une pluie drue sur l’Alsace.

En attendant, on peut travailler à ses travaux bibliographiques, à la numérisation de ses vieilles photos, au démontage du sapin, que sais-je encore?…

L’important pour moi est d’avoir un ordi musclé qui accepte tout en même temps.

Bon, pour tout dire, je continue à travailler sur la Hardt.

Mon cher voisin m’a filé le virus et ma prémonition se révèle vraie: on va en 2014 exhumer le passé d’il y a un siècle.

J’en suis à peu près persuadé, on va (re)découvrir une part de notre histoire guerrière cette année et les suivantes.

Dans les livres et sur le terrain.

Je vous le disais, voila que mon cher voisin me parle de tous ces ouvrages militaires qui en 14-18 fourmillaient dans la forêt de la Hardt.

Il m’écrit à propos de la pile de pont ferroviaire photographiée lors de ma balade…

Il s’agit de “..la ligne de chemin de fer Ensisheim- Habsheim longue de 20 km construite en1915 et ouverte le 21 août 1916.

A écartement standard (1,425), elle fut réservée au trafic militaire et desservait: Ensisheim-gare, aérodrome d’Ensisheim, Fallbrücke, Forsterweg, Hartwald, canal de Huningue, aérodrome de Habsheim et Habsheim-gare.”

“…..Après avoir traversé les champs, elle (la ligne de chemin de fer) pénétrait dans la forêt de la Hardt en direction de la gare de Fallbrücke située avant le canal du Rhône au Rhin. Cette gare comprenait quatre voies et desservait un grand dépôt de matériel de génie et de munitions. De là partaient de nombreuses lignes de 60 cm allant vers d’autres dépôts plus près du front”.

(à paraître en 2014 dans une étude de Daniel Froehly  le bulletin “14-18 à Sausheim” de la Soc. d’Histoire de Sausheim)

La forêt de la Hardt tenue par les Allemands en 1914 comportait trois lignes de défense à l’entrée de chaque pénétrante,aux principaux carrefours et sur le canal du Rhône au Rhin et constituait une sorte de seconde ligne de défense entre les positions du Rhin et du Sundgau (source).

Pour continuer, je vais donc ajouter à mes prochaines sorties VTT la gare de Fallbrücke que voici photographiée le 6 juin 1918 par le Sous Lieutenant Estienne depuis son avion (accessible sur cet excellent site, l’Escadrille 49)

…et la zone de déchargement des munitions à Grünhutte prise à 5000m d’altitude (source)

J’ai cherché sur la carte…et j’ai trouvé l’emplacement de cette gare…

emplacement de la gare de Fallbrücke dans la forêt de la Hardt

Une réponse sur « A faire les jours de pluie »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s