L’auto bidon, essayez le vélo


Dans cette campagne médiatique anti-CGT  lancée par les grands médias, je retiendrai « merci la CGT! »

C’est tout ce que trouve à dire celui qui à son volant fait la queue dans les stations pour abreuver sa voiture lorsqu’on l’interroge: « merci la CGT! »

Il n’aura pas de considération pour ce mouvement de contestation anti-loi El Khomry qui détruit encore un peu plus nos conquêtes sociales.

Non, ce qui lui importe à l’automobiliste, c’est d’avoir de l’essence et de pouvoir rouler à sa guise.

Cette voracité pétrolière ira s’il le faut jusqu’à vider les réservoirs des tondeuses à gazon et pour les plus hardis, les réservoirs des camionneurs sur les parkings.

La guerre de l’essence est devenue une nouvelle guerre du feu comme au temps de la préhistoire.

Pour faire bonne mesure, la campagne anti-syndicaliste ira jusqu’à mettre en scène les petits patrons, ceux pour qui prononcer le mot syndicat est clairement un gros mot dans leur entreprise.

De l’essence d’abord!

Le reste importe peu.

Merci la CGT, de nous redonner l’espoir.

Publicités

2 réflexions sur “L’auto bidon, essayez le vélo

  1. Ping : Au milieu des bouchons – Becancaneries

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s