Les potins du lundi


Des pendules à qui j'ai envie de mettre des baffes

Des pendules à qui j’ai envie de mettre des baffes

Ma femme s’est levée en catastrophe puis elle s’est empressée de me rejoindre pour le petit-déjeuner.

Déjà levée? m’inquiétais-je, comme étonné de la voir presque inquiète de l’heure tardive

Moi qui suis plutôt un lève-tôt, je n’avais pas encore terminé de parcourir à grandes enjambées le journal local…

J’avais pris mes précautions en faignantant une demi-heure de plus au lit.

Ma femme tourna la tête vers l’horloge,…6h45

J’avais déjà remis la pendule à l’heure quand elle comprit qu’elle s’était levée plus tôt qu’à l’habitude.

Je n’en ai pas parlé avant comme à chaque fois sur mon blog, résigné de devoir subir deux fois l’an ce trébuchement du temps qui passe. J’ai bien conscience que cette futilité temporelle ne mérite pas davantage qu’on s’y attache.

Ah quoi bon? puisque depuis quarante nous subissons ce dérèglement de nos pendules et de nos rythmes biologiques sans qu’aucune perspective d’en sortir ne se dégage dans nos parlements.

Le titane, on connait.

On en fait de beaux vélos et parfois aussi des prothèses pour nos hanches malades.

Ce qu’on sait moins c’est qu’on en trouve aussi dans les friandises qu’on va offrir aux mômes qui tirent les sonnettes à Halloween, histoire qu’ils nous foutent la paix…et dans les médicaments et les cosmétiques.

La plupart de nos gélules comportent du dioxyde de titane dans le seul but d’avoir une belle enveloppe blanche qui donne envie de les avaler.

C’est parfaitement imbécile, mais les labos pharmaceutiques ne s’en privent pourtant pas.

Consulter vos boites de médicaments et vous en trouverez.

Problème, le dioxyde de titane est une nanoparticule (particule extrêmement fine) toxique qui pénètre la barrière intestinale et va se loger dans nos viscères et notre cerveau.

Finalement, un cerveau en titane pourrait peut-être nous dispenser du casque!

voir ce site

autre article en relation

Publicités

2 réflexions sur “Les potins du lundi

  1. Bien d’accord. Ce truc nous mine tous, nous ment à tous, nous prive d’aller dîner ou souper à notre heure, nous met le journal télévisé en plein après-midi l’été et fait souper les hospitalisés à l’heure du goûter. Et ça doit bien détraquer nos horloges biologiques et mécaniques. Pour les électroniques peut-être pas. Je suis de moins en moins furieuse, ayant de plus en plus l’habitude de ne pas avoir d’heure. Mais dîner à 10 h le matin et repartir en plein cagniard, aucun cyclotourisme n’aime ça !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s