Continental et ses lapalissades


En plein mois d’août, j’ai décidé de changer un pneu usé.

Comme le temps est exécrable, pluie, vent, fraîcheur, j’ai pris mon temps.

Cette météo se prête aux travaux d’hiver.

Avec Continental, on a en plus de la lecture.

Je roule avec cette marque de pneu « route » depuis plus de dix ans.

Au moins.

Solidité, sérieux, je n’ai pas à m’en plaindre. Sauf le prix! et l’usure de la bande de roulement qui donne un profil carré sur la fin.

Faire 5000 km avec un pneu arrière de 25, pour moi c’est bien.

Il y a quelques années que le 25 revient à la mode, le 23 ça fait trop coureur. Difficile d’aller au-delà de 25, ça ne passe pas dans les haubans.

Plié en quatre, en huit, en douze, en 48! pas moins de 976 cm2 de notice dissimulés dans la boite.

Près d’un mètre carré!

Un mètre carré de notice!

Continental est planétaire: 18 langues!

C’est la force de frappe teutonne…même si je me doute qu’ils sont fabriqués dans une province éloignée…ou alors, ils font travailler des Hartz IV à un euro de l’heure!

Notice Continental ou relire ses classiques à la loupe, un jeu d’enfant

les pneus s’usent lorsqu’ils roulent!

Oh ben non alors, il marche moins bien maintenant…

Vous avez déjà vu, vous, un type qui vient se plaindre à son vendeur qu’après 5000 km son pneu est usé?

Relire ses classiques vous remémore parfois quelques évidences oubliées et aussi des truismes, je n’invente rien, c’est écrit en toutes lettres…

On se demande parfois à la lecture si le cyclo n’est pas pris par Continental pour un mou du bulbe…Comme c’est traduit en bon français, on ne peut pas douter de l’intention du traducteur.

  • les pneus s’usent lorsqu’ils roulent. Cette usure ne peut pas être évitée, mais réduite par une conduite adaptée et un entretien soigné

  • il est conseillé de remplacer les pneus, chambres à air et bandes de fond de jante tous les trois ans indépendamment du kilométrage parcouru

  • avant de prendre la route, faites un essai de freinage à l’arrêt

  • les chambres à air vieillissent, il faut donc monter une nouvelle chambre à air chaque fois que vous montez un nouveau pneu

Puis vient la notice à liseré orange…celle-ci concerne les jantes carbone et la combinaison pneu-jante.

Le risque de la jante carbone, c’est le risque chaleur lors du freinage.

Alors Continental vous met en garde sur le fond de jante utilisé et sur la façon de freiner dans les descentes sous peine de voir sa chambre éclater.

  • freiner toujours en utilisant les deux freins afin de répartir la chaleur de freinage et éviter les freinages continus
  • freiner en abordant les virages et relâcher les feins dans la mesure du possible, un freinage alternatif donne à la jante une chance de se refroidir un petit peu

…et Maxou ajoute

  • si vous voulez avoir une chance de ne pas vous casser la gueule, évitez les jantes en carbone!

Les partisans du frein à disque vont trouver là une occasion de vendre les bienfaits de leur matériel, surtout pour les gros comme moi qui génèrent une grande énergie cinétique dans les descentes!

mes autres articles sur les pneus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s