Continental et ses lapalissades

En plein mois d’août, j’ai décidé de changer un pneu usé.

Comme le temps est exécrable, pluie, vent, fraîcheur, j’ai pris mon temps.

Cette météo se prête aux travaux d’hiver.

Avec Continental, on a en plus de la lecture. Lire la suite

Faut-il acheter à tout prix chez son détaillant?

Pneu Conti 4000s II, la guerre des prix

Faut-il acheter à tout prix chez son détaillant?

La question revient épisodiquement sur mon blog quand d’autres ne se la posent plus: à qualité égale, ils achètent sur internet, le prix étant souvent décisif.

Certains se groupent à plusieurs pour acheter des consommables comme les pneus et profiter de frais d’expédition réduits, voire nuls.

Faut-il coûte que coûte accepter l’offre de votre vélociste parce qu’on l’aime bien? parce qu’il nous procure des services souvent gratuits? parce que les conseils sont ceux d’un expert avisé? parce qu’on a l’habitude d’aller chez lui?

Bref, devons-nous fermer les yeux avant d’acheter? Lire la suite

L’inspection des pneus

cliché vélomaxou

Les grands routiers du vélo s’interrogent.

Quels pneus monter sur sa bécane?

Légers, souples, résistants, …?

Le meilleur compromis actuellement semble être le
Continental Grand Prix 4000 S.

Maxou en fait l’expérience et beaucoup d’autres avec lui
semblent unanimes.

On attend maintenant les royalties de
Continental
(gag)

Bien sûr, il y a aussi les Schwalbe Ultremo et les
Michelin Krylion, etc…

Dans tous les cas, l’inspection minutieuse des pneus avant de
partir est indispensable.

Pour en extraire tous les silex et autres corps étrangers
incrustés avant qu’ils n’atteignent la chambre à air.

Attention à ne pas crever le pneu lors de l’extraction!

Baisser la pression est préférable et utiliser une pointe fine
pour sortir l’intrus avec délicatesse.

Reboucher à la loctite!

On en profitera pour vérifier l’absence de blessures sur les
flancs et le bon état de la jante et des rayons.

0,84 euro au 100

On ne le répètera jamais assez: le vélo est un moyen de
locomotion formidablement économique.

Il ne consomme que des pneus!

Après 7112km, mes « Conti* » sont nazes.

C’est un beau score après tant d’essais avec d’autres marques qui ne dépassaient pas 5000
km.

Il faut donc se résoudre à les remplacer par des neufs.

On peut toujours essayer de tirer un peu sur la corde, garder
celui de l’avant…Mais le risque de crevaison va aller
grandissant, alors mieux vaut franchir le pas. Et changer les
deux.

Finalement, mes deux  pneus Continental m’auront coûté à
peine 84 centimes d’euro au 100 kilomètres.

*Continental Grand Prix 4 saisons

Continental, l’incontinence des prix

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Continental,  l'incontinence des prix

Maxou bat en retraite.

La bataille Bikeo – Cyclopédie fait rage.

Il suffit de lire les commentaires attristés des uns et des
autres qui se chamaillent sur les prix du pneu Continental Grand
Prix, bien connu des cyclistes sur route.

Il faut quand même reconnaître que Maxou a mis le doigt là où ça
fait mal…S’agissant des prix pratiqués dans le commerce du cycle,
on trouve de tout. Le meilleur…et le pire!

Pour en revenir au prix du pneu Continental Grand Prix 4000,
certains vélocistes ne craignent pas d’afficher des prix délirants
de 55 euros…le pneu!

Quitte à vous le vendre ensuite 23.99 euros (hors port) comme
c’est le cas chez CVELO.COM …pendant que d’autres
pleurent…

Et pendant ce temps là, le gogo, c’est qui?

C’est celui qui se laisse prendre à une grosse ficelle.