Le Ballon d’Alsace


Vallée de la Doller

Je vais rarement au Ballon d’Alsace.

Habitant Thann depuis peu, le voyage est désormais moins long que depuis Mulhouse.

Mais la pente, hélas, reste identique!

J’ai commencé par rejoindre Sentheim par Roderen et Bourbach le-Bas.

Les hauts de Bourbach route de Roderen (une image « pauvre » pourtant familière aux nombreux cyclistes qui y passent)

Lauw

Après Masevaux, la vallée de la Doller est plus étroite et plus verte.

Les anciennes gares témoignent du passé (Dolleren)

La vallée de la Doller après Masevaux

Sa piste continue de cheminer sur l’ancien site du chemin de fer jusqu’à Sewen.

A Sewen, d’abord le lac d’Alfeld et ses lacets qui intimident.

Lac d’Alfeld

Puis grimper dans la forêt jusqu’au Ballon d’Alsace.

Ma pente affiche rarement moins de 7% dans ce col.

Pourtant la pente n’est que de 5% (la montée est de 13km entre Sewen et le col du Ballon à 1171m et la dénivelée de 672m) .

La montée de Sewen au Ballon d’Alsace

Ces aviateurs et leurs voyageurs se sont tués au Ballon d’Alsace lors d’une tempête de neige. On dit que le B26 Marauder n’était pas très stable à faible vitesse. Les pilotes l’appelaient « Widow Maker » (faiseur de veuves). Ancien bombardier reconfiguré en avion de liaison.

Les stèles d’aviateurs se multiplient un peu partout. Certaines sont d’origine récente; comme en témoigne celle de Hirtzfelden.

On se croirait sur une autoroute. Pas de doute, c’est une autoroute!

Heureusement, le paysage alentour est beau

Encore une stèle. Le devoir de mémoire a encore frappé.

Pub

Les cyclos croisés là-haut affichent des mines satisfaites et commentent leurs efforts tactiques.

Après avoir avalé un Coca, plongée sur Saint-Maurice. J’ai un souvenir cuisant de la montée par Saint-Maurice en 2011 lors du BCMF

Saint Maurice sur Moselle

Cette bâtisse est très belle, je la dirais art nouveau (St Maurice)

Puis Bussang par la voie verte.

La gare de Bussang est remarquablement mise en valeur même si plus aucun train n’y circule

On remarquera sur la droite de la gare (image ci-dessus) l’ancien poteau frontière avec l’Allemagne planté au col de Bussang entre 1870 et 1915

Je rentre par Urbès à Thann

83km/1200

En 2011, j’étais encore capable « d’avaler » le Ballon d’Alsace avec 170 km et 3000m

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s