18 sur 20


Un éclairage accessible, inamovible et sans fil comme Reelight pourrait répondre à la problèmatique des cycles mal équipés

C’est le triste constat effectué par la gendarmerie de Thann.

Contrôlés à l’arrivée au lycée ou au collège hier matin, 18 jeunes cyclistes sur 20 étaient en infraction par absence ou défaut de lumière.

A quoi cela sert-il de mener des campagnes de sensibilisation?

En cause les usagers, les parents et…les fabricants qui vendent souvent des cycles équipés d’éclairages à piles amovibles qui sont vite détériorés, volés ou abandonnés à la maison.

Quand l’éclairage du cycle deviendra partie intégrante et inamovible, peut-être inversera t-on la tendance…

Sachant que le prix moyen d’achat d’un vélo en France tourne autour de 250 euros, il faut consacrer en plus 10% pour disposer d’un éclairage fiable comme le Reelight présenté ci-dessus.

C’est le prix à payer pour être en règle et surtout pour être protégé.

 

Publicités

2 réponses sur « 18 sur 20 »

  1. Visibilité…
    Hier à la TV suisse : séquence sur un ex-grand chef de cuisine et son activité de cyclosportif carbotitane.
    Le mec sur vélo tout noir, habits noirs, casque noir…
    A cette saison, même en plein jour…
    On n’est pas sorti de l’auberge 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s