Étiquette : éclairage

Devinette électrique

schéma emprunté à Le Cyclo.com

Je ne comprends pas. Malgré mon diplôme élémentaire d’électricité, je sèche. On sait à peu près tous comment est branchée une dynamo sur un vélo (entre parenthèses, une dynamo est impropre, c’est en fait un alternateur)…un conducteur actif et retour de courant par la masse métallique du vélo.

le pôle + de la dynamo est connecté au garde-boue en alu lui même fixé au cadre avec un collier métallique

Dans mon cas, le garde-boue sert de conducteur actif…alors que celui-ci est également à la masse.

le feu arrière connecté au garde-boue

Je me m’explique pas comment c’est possible. Pourtant ça marche! Un lecteur diplômé en courant vagabond va certainement soulever le lièvre…

Tests éclairage de la FUB

laser gun.png
Selon la FUB, le Laser Gun tient la pole position du meilleur phare…mais il se branche sur un alternateur

Excellente initiative de la FUB (fédération des usagers de la bicyclette) qui publie des tests comparatifs d’éclairages vélo.

Au premier rang du palmarès le feu avant laser gun…et le feu arrière shield X de moon.

moon shield x.png
shield X de moon.(47€)

On va pouvoir au moins y voir clair…sauf qu’avant de se lancer dans un achat, il faut bien réfléchir car selon la source d’énergie (batterie, pile ou alternateur) le feu optimal ne sera pas le même.

Je suis circonspect.

Mon feu IXON IQ de Busch Muller est plutôt mal classé alors que j’en suis très satisfait bien qu’il soit lourd (mais autonome) et relativement cher.

Je vais examiner à la loupe cette étude.

Consulter les tests éclairage sur le site de la FUB

s’éclairer à VTT

Cycliste la nuit

Je suis le seul cycliste équipé ainsi quand je me promène le soir à Thann. J’imagine que je dois paraître ringard.

40% des accidents impliquant des vélos ont lieu la nuit. La principale raison à cela : 57% des pratiquants de la petite reine roulent mal éclairés. 

C’est la Prévention Routière qui lance ce message sur les médias.

Je ne peux que l’approuver.

Hier encore à 21 heures, un cycliste sans lumière.

Encore mieux: il aborde le feu tricolore, puis passe au rouge.

En loucedé.

Celui-là s’en fout de n’être pas vu et de griller un feu.

Deux constats: nous avons affaire à une population qui n’a aucune conscience du danger encouru et qui en outre ne craint aucunement d’être verbalisée. Et pour cause, le soir après la nuit tombée, je ne vois aucune force de l’ordre en ville.

Mais force est d’admettre que nous avons, plus qu’hier, une population qui se défie de tout, y compris des règles.

Alors à quoi bon s’en offusquer!

La nuit nuit

Eiffel d’optique

img_7445

C’est pas Eiffel, c’est Maurice Koechlin qui a conçu la Tour Eiffel.

Un scoop?

Non, pas vraiment.

C’est dans la commune de Buhl qu’on apprend que Maurice qui travaillait au bureau d’études de la société Eiffel a dessiné la tour.

Pas celle sur la photo située au giratoire de Buhl, celle de Paris.

Celle de Buhl est une pâle réduction en fer à béton.

Défense de grimper sur la tour dit le panneau communal.

Comment faire autrement, vu qu’il n’y a pas d’ascenseur?

img_7431

L’éclairage public sur piste cyclable, un must.

C’est à Cernay que la piste du canal va devenir une féérie nocturne.

Cette zone boisée serait-elle devenue anxiogène pour les promeneurs?

img_7435

Camping sauvage le long de la Thur.

Belle voiture mais tente un peu artisanale.

img_7440

Orschwihr entretient ses abords viticoles mieux qu’en ville.

img_7441
Ouvrez les grilles pour trinquer ensemble!

img_7452
Une devinette pour  la fin: où se trouve cette jolie demeure? admirez la tour vitrée dans la toiture.

18 sur 20

Un éclairage accessible, inamovible et sans fil comme Reelight pourrait répondre à la problèmatique des cycles mal équipés

C’est le triste constat effectué par la gendarmerie de Thann.

Contrôlés à l’arrivée au lycée ou au collège hier matin, 18 jeunes cyclistes sur 20 étaient en infraction par absence ou défaut de lumière. Poursuivre la lecture de « 18 sur 20 »

L’heure des lumières

Se signaler la nuit à vélo: plutôt que de longs discours, cette image du CADR67 parle d’elle-même

Comme on peut s’en rendre compte ci-dessus, la plupart des cyclistes sont en infraction.

C’est un sujet polémique dès lors que beaucoup de cyclistes sont des trompe-la-mort à la nuit tombante et qu’ils s’en foutent.

Les vélos routiers employés par les cyclo-randonneurs n’ont ni catadioptres de roues, ni réflecteurs de pédales, ni réflecteur avant et arrière.

La mise aux normes serait bienvenue à l’heure où les jours diminuent. Poursuivre la lecture de « L’heure des lumières »

Cyclotourisme de novembre 2015

On s’achemine tout doucement vers la fin de l’année.

Les acharnés du compteur commencent à s’émouvoir: vont-ils crever le plafond de l’année dernière?

C’est la question. Poursuivre la lecture de « Cyclotourisme de novembre 2015 »

Les vélos du collège

parc à vélos d’un collège du Haut-Rhin

Les associations, les maires et les enseignants ont encore du pain sur la planche pour convaincre les parents des collégiens que le vélo ne suffit pas, il y faut aussi la lumière. Poursuivre la lecture de « Les vélos du collège »

Eclairage à vélo, l’escalade des prix

Rearlight Lubine, 85€!

Au diable l’avarice!

Les concepteurs de lampes pour nos vélos rivalisent d’ingéniosité.

Si les produits sont de plus en plus efficaces, ils sont aussi de plus en plus chers. Poursuivre la lecture de « Eclairage à vélo, l’escalade des prix »

A Mulhouse, des cyclistes ont peur

Piste du nouveau bassin à Mulhouse avant l’installation de l’éclairage

C’est une de mes connaissances qui se plaint de devoir rentrer parfois tard chez elle à vélo dans le noir.

En cause la liaison Mulhouse-Lutterbach dont la voirie vient d’être refaite mais dont l’éclairage reste obstinément éteint. Poursuivre la lecture de « A Mulhouse, des cyclistes ont peur »

La FUB nous éclaire

La nuit tombe plus vite après le changement d’heure.

La Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) diffuse un dossier très complet pour voir et être vu à vélo.

Rien n’y manque.

Pourtant, les cyclistes ne sont pas tous irréprochables.

Surtout ceux qui roulent sur des vélos dépouillés de tout dispositif!

A vélo, voir et être vu, c’est vital

A quelle heure?

C’est le marronnier du jour.

C’est un terme de journaliste.

Je l’emprunte volontiers tellement il est rébarbatif tous les 6 mois de se pencher sur nos horloges soit pour les avancer soit pour les reculer d’une heure.

Le marronnier du jour, c’est donc qu’il va falloir reculer d’une heure nos montres et horloges demain dimanche (en OctobRE, on recule, on AVril, on avance).

La conséquence pour les cyclistes qui roulent en soirée, c’est que la nuit sera plus vite là…et qu’on sera moins visible sur les routes. Poursuivre la lecture de « A quelle heure? »

Tacx Lumos

Elle semble tellement évidente cette solution d’éclairage pour les routiers qu’elle devrait s’imposer à tous.

Bon, pas de blagues!

A part servir de feux de position, ne pas espérer baliser la route à trous avec ça!

Poursuivre la lecture de « Tacx Lumos »

Je ne sais pas…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Je ne sais pas...

Je ne sais pas si ça choque encore…

Ce soir, à Ensisheim, à la nuit tombée, un père promenait ses
deux enfants dans un remorque attelée sans aucune lumière ni sur le
vélo, ni sur la remorque.

L’inconscience à l’état pur!

 

Voir et être vu la nuit…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Voir et être vu la nuit...

Bravo!

Plutôt qu’un long discours, je vous renvoie vers « le blog de Guillaume ».

Tout y est dit simplement concernant ce qui se fait de mieux
actuellement pour s’éclairer la nuit et pour être vu à vélo:

– une Sigma Powerled à l’avant (c’est cher mais efficace)

– un feu Cuberider à l’arrière

– un gilet Visiolight EN1150 (vendu chez Go-Sport mais pas
chez Decathlon).
Ce gilet Visiolight mériterait aussi une
version avec manches.

– des jambières fluo

C’est le meilleur moyen de « faire du cyclosportif » la nuit
pendant quelques heures…Attention, ces
équipements ne permettent pas les grands raids de nuit (réserves
d’énergie insuffisantes)

Pour lire une carte ou le compteur, se munir en plus d’une lampe
frontale très pratique aussi pour éclairer les bords de route,
préciser une aspérité ou réparer une crevaison.

le blog de Guillaume

Nuit noire

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Nuit noire

C’est notre premier jour avec l’horaire d’hiver.

Ce changement d’horaire ne convainc personne.

En revenant de Saint-Louis, je pousse jusqu’à Bantzenheim avant
de bifurquer vers Mulhouse.

Dès 18h00, la nuit tombe.

J’aurai donc recours à mon arsenal de lampes pour finir la
journée.

Des lampes qui suffisent à peine à distinguer la route hors
agglomération.

Dans la Hardt, les voitures qui arrivent au loin, roulent en
phares et m’éblouissent tellement que j’avance à l’aveuglette.

Un animal furtif traverse juste devant moi: une silhouette de
gros chat…

En revenant de Bantzenheim, j’ai emprunté un court tronçon de
piste cyclable pour rejoindre Baldersheim…Dans le noir total, on
aborde parfois des personnes encore en promenade sans lumière
aucune. Il faut donc être vigilant, modérer sa vitesse et mémoriser
le parcours pour ne pas taper dans la barrière en bout de
piste!

Rappelons que le parcours des pistes cyclables dans le
domaine ONF est interdit la nuit aux piétons comme aux cyclistes;
ceci pour préserver la faune.

Je vais devoir renforcer la puissance d’éclairage hors
agglomération car ces lampes à diodes électroluminescentes sont
tout juste bonnes à assurer votre positionnement mais pas à vous
éclairer.