Le cycliste est-il un mulet?


32611782273_31dd9ddd09_k-1024x806
Livreur Deliveroo / CC. Sam Saunders

Le cycliste est-il un mulet?

C’est la délicate question qui se pose après que Deliveroo, la société de portage de repas avec coursiers cyclistes, est l’objet d’une plainte de l’inspection du travail.

En cause des porteurs à vélos obligés de se déclarer simples auto-entrepreneurs alors qu’ils sont en fait des salariés déguisés de la société de portage Deliveroo.

Pour Deliveroo, les 9300 cyclistes sont libres de collaborer avec d’autres plateformes même concurrentes, de choisir leurs horaires et jours de livraison…

Loin d’être des travailleurs indépendants, statut que leur impose de choisir Deliveroo, les coursiers employés par cette plateforme lui seraient en fait « assujettis » et placés dans une situation de « dépendance technique et économique », estime l’inspection du travail.

Les inspecteurs estiment que Deliveroo France et ses dirigeants se sont rendus coupables de travail dissimulé. (source Médiapart)

Cette situation rappelle celle des chauffeurs VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) en lien avec les plates-formes de réservation comme Uber.

Le parquet est saisi à Paris et à Nantes.

article en relation:

En 2016, la société Take eat easy avait du mettre la clé sous la porte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s