De Jeanne d’Arc à De Gaulle


C’est à une société du spectacle à laquelle nous avons eu droit ce matin devant les lucarnes, pour ne pas dire une bureaucratie audiovisuelle où chaque citoyen était convoqué.

Toute affaire cessante, jeux de midi reportés, il fallait honorer le sacrifice du gendarme Beltrame.

A cette heure là, il n’y a avait que les ménagères de plus de cinquante ans devant la télé.

Plus quelques retraités cyclistes.

On a donc du pendant deux plombes communier civilement.

Presque religieusement.

Le message a été reçu cinq sur cinq.

Etait-il nécessaire?

Ceux qui l’ont entendu sont-ils les plus perméables à la radicalisation islamique?

J’en doute.

Par une curieuse ironie, le gendarme Beltrame venait de rejoindre l’Eglise il y a peu, nous a t-on appris.

Le sabre et le goupillon ensemble

Drôle de réunion posthume pour une République aux abois face au terrorisme qui frappe à hue et à dia sans prévenir.

Ceux d’en bas ne seront pas dupes: face à cette solidarité républicaine pour extirper le mal, le « malin », le Pays semble démuni et le « plus jamais ça » de moins en moins sûr.

Que ne l’a t-on déjà psalmodié dans des drames encore présents dans les mémoires!

Va t-on demain nous demander d’épier le comportement de notre voisin, le soupçonner d’une radicalité naissante et le dénoncer?

Sinistre mémoire des heures glauques de notre histoire.

 

Publicités

Un commentaire

  1. Je sais quels sont les personnages qui méritent mon respect et mon admiration. Mais c’est in pectore. Jamais je ne ressens le besoin de participer à ces grands-messes médiatiques qui me laisse encore davantage qu’à l’accoutumée le sentiment qu’on se moque de moi puisque le grand prêtre a – au moins symboliquement – les mains tâchées de sang et une responsabilité écrasante dans les événements dramatiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s