St Dizier-Epinal


A Sionne, l’abri -bus est salutaire.

Journée pluvieuse.

Pluie de 10h à 18h, heure de mon arrivée à Epinal.

Je n’avais rien d’autre à faire qu’a pédaler puisqu’il pleuvait.je quitte St Dizier par le canal de la Marne à la Saône Chamouilley, trois plaisanciers qui craignent l’eau froide

Après le Perthois, la vallée de la Saulx, je suis perché sur les hauteurs du Barrois. et les vélos à combien ils doivent rouler ?le radar de Cirfontaines en Ornois dans la grisaille

À Bure, la gendarmerie veille.à Bure l’argent coule à flot

Mais je dois sembler inoffensif et trop peu inquiétant pour un contrôle d’identité.

Je dévale à Neufchâteau par Chermisey.à midi en guise de repas une banane dont j’ai pitié vu les sévices infligés

À Neuneu pas âme qui met le nez dehors, c’est le déluge.Neufchâteau est déjà dans la brume vaporeuse sur la route de Chatenois

Le boulanger de la rue de France est ouvert. Le pâté lorrain est emballé et un sac plastique sous le casque, je quitte Neufchâteau.

Il est 14h30.

Mon village d’enfance attendra.

Pas de détour !

Je file tout droit sur Chatenois et Mirecourt.je m’interroge…Mirecourt a t-il jamais eu une base aérienne ? Aidez-moi!

À Mirecourt, je me place sous la protection bienveillante de Jeanne.Jeanne, au secours !

Vent d’ouest, je file revêtu de la Burka étanche.

La 4 voies jusqu’à Epinal.

Sauf une indélicatesse d’Openrunner qui m’envoie dans un chemin de cailloux.

158 km et 1600m à Epinal.

Assez pour dormir.

Publicités

9 réponses sur « St Dizier-Epinal »

  1. « Mirecourt a-t-il jamais eu une base aérienne ? »

    Non. Même si l’actuel aérodrome d’Epinal-Mirecourt était jadis une piste militaire « de dégagement » et accueillait régulièrement des avions de combat.

  2. OPENRUNNER et ton GPS, c’est de la merdasse.
    De Mirecourt à Épinal, il y a des itinéraires qui permettent de ne pas côtoyer les bagnoles et de ne pas se faire chier sur la 4 voies
    La carte Michelin l’indique et même GOGOL Maps fait figurer l’itinéraire des cyclistes.

    1. De la merdasse Openrunner est un peu fort. Mais me faire monter à Damas et Hennecourt après 136 bornes sous la pluie et traverser un chemin de champ pour redescendre à Bocquegney, je l’ai maudit l’Openrunner. Mais à Mirecourt, j’ai rien vu d’indiqué pour les vélos.

  3. Hello Max , si je me souviens bien l’aérodrome de Mirecourt Juvaincourt était une ancienne base de l’Otan , puis a été reprise par la chambre de Commerce des Vosges pour le frêt , je ne crois pas qu’il y ait une ligne pour les passagers ou alors insuffisamment rentable !!!! voila quelques souvenirs de mes tournées et j’avais un très bon hotel a Rouvres en Xaintois !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s