Farniente


On se laisse bercer par les derniers jours d’août.

Puis je suis allé tâter un peu de Geishouse avec un habitant du lieu fort sympathique.

A 11h30, j’ai fait demi-tour.

A 11h30, j’ai fait demi-tour. Geishouse n’était plus très haut.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s