Steinby-Schirm


Avec ce ciel clair-obscur, la lumière est magique

Je commence par la punition. Je sors de chez moi et je grimpe le Hundsrück par le Steinby. Faut pas croire, je rame. Même en connaissant la particularité des lieux, je peine à monter ma carcasse en haut. D’abord atteindre la première courbe. La pente croît jusqu’à 10%. Je surveille le cardio comme le lait sur le feu. Pas plus de 160 puls. Avec mon 33/32 je gère comme je peux.

D’abord atteindre la première courbe.

Puis quand les courbes arrivent, je me repose, si on peut dire…et j’attends la cabane du Plan Diebold…

Rebelote avec le dernière rampe vicieuse car elle est comme un tremplin de ski en courbure croissante.

C’est quand on aperçoit la Fourmi qu’on est sauvé. Pas sauvé des eaux car je me prends un bon grain sur la tronche en arrivant.

Pas sauvé des eaux car je me prends un bon grain sur la tronche en arrivant.

Le Schirm? oui je l’ajoute pour ne pas être trop court sur le retour surtout qu’un coin de ciel bleu se dérobe à l’horizon.

Une accalmie sur Masevaux au loin
La cascade du Grundbaechle avant Bourbach-le-Haut
50 minutes pour accoucher à Mulhouse. Sans embouteillage!
On refait la passerelle. Les cyclistes dehors. Aucune protection. Pourtant un clignotant orange serait indiqué.

A Aspach, j’allonge jusqu’à Cernay.

Le parcours du jour
Le profil du jour

https://www.openrunner.com/r/10685135

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s