Arthrose du genou et plus si affinités


Voila ce que j’écrivais dans mes Potins du lundi le 15 juillet 2019…

je subodore que les années passant, on fait du vélo avec attention, je veux dire en faisant attention. Attention à ma tendinite des doigts qui se réveillent dans les longues descentes sur les freins, attention à cette douleur au-dessus du genou gauche qui atteste que j’ai tiré un trop grand braquet en grimpant le Vieil Armand, attention à la rhinite qui se réveille pour un oui, pour un non…bref il faut savoir ou apprendre à pédaler mou pour durer.

On a tous au début un capital. Petit ou gros selon notre chance. Puis on l’entame. Parfois sans s’en rendre compte. Jusqu’au jour où l’on n’a plus rien. Je veux parler de ce capital santé que chacun fait fructifier comme il peut, l’âge venant.

Le corps médical est formel, entretenir son corps, donc son capital physique passe par le sport. On parle même du sport-santé!

En réalité, il faut un jour déchanter. Vos gènes sont là et renferment le secret de fragilités qui un jour ou l’autre se réveillent et vous rappellent à l’ordre.

Le sport et l’âge ne font pas toujours bon ménage. D’un coté c’est bon pour le système cardio-vasculaire…et de l’autre les articulations du squelette n’aiment pas trop qu’on les sollicite exagérément.

Exemple avec les tendons et les cartilages qui se déclinent en tendinite et en arthrose lorsqu’ils sont malades.

Pas besoin d’être grand clerc pour savoir que quand vous vous levez le matin perclus de douleurs articulaires des doigts, de la hanche, des pieds ou du genou, c’est que vous avez de l’arthrose.

Mon médecin me l’a dit « à partir de 60 ans c’est naturel d’avoir de l’arthrose ». Pour la hanche, c’est parfois bien avant, douloureux et très invalidant. Il semble que le corps a une durabilité variable et que certaines pièces du puzzle s’usent plus vite que d’autres selon les individus.

De nombreuses articulations peuvent être touchées par l’arthrose. Les principales sont les cervicales et les lombaires (entre 70 et 75 %), le genou (40%), le pouce (30%), la hanche et la cheville (10%) et les épaules (2%). (Doctissimo)

Nous sommes 50 à 65 % après 65 ans à souffrir d’arthrose. Voila qui ne va pas arranger ceux qui vont bosser à l’avenir jusqu’à 70 ans!

L’arthrose du genou

J’ai regardé mon agenda…ma douleur du genou droit est intervenue le 9 juillet lors de la montée au Vieil Armand. Une douleur inhabituelle pour moi qui n’ai jamais rien connu de tel.

Depuis les deux genoux se sont mis de la partie, et aussi les doigts (mais j’avais déjà des signes précédemment) et aussi le pied droit. J’ai consulté les nombreuses pages du net. La pharmacopée est classique. Elle passe par les anti-inflammatoires, puis la chirurgie. Mais le mieux, à mon avis, est encore de prendre son mal en patience avant de recourir à la méthode forte.

Des montées et descentes d’escalier douloureuses qui cependant n’empêchent pas de faire du vélo. Une légère souffrance au pédalage et c’est tout. On y pense et on évite de trop presser sur les pédales. D’ailleurs le vélo n’est pas déconseillé. Contrairement à la course à pied.

5 réponses sur « Arthrose du genou et plus si affinités »

  1. Hello Maxou, c’est le début de la fin

    Comme toi je suis en plein dedans, sauf que je ne vais que sur mes 51 ans 😉

    Le plus hard pour moi en ce moment c’est la hanche, bon je suis de travers comme quasi tout le monde, sauf que la tête du fémur fracasse ma hanche.

    Je fais du sport tous les jours depuis 1985, surtout du vélo, mais mon passé de militaire parachutiste faisant de la course à pied est certainement la cause de mon mal.

    Enfin j’en suis au stade d’avoir mal presque tous les jours à cette pu**** de hanche
    Comme je ne suis pas médicament, surtout les anti-inflammatoires, je supporte la douleur.

    Je fais des exercices d’assouplissement qui me font un peu de bien.

    Au final il faudra que je passe par la prothèse, mais le plus tard possible selon le chirurgien, une prothèse d’aujourd’hui tient 25 ans.
    Faut que je subisse encore 10 ans avant l’opération.
    Heureusement je fais 178 cm pour 70 kilos,

    La saison fait aussi que les douleurs sont plus vives.
    Vivement le beau temps

    Bonne continuation aux anciens, moi je vais finir usé mais en bonne santé

    Tiens un lien pour visualiser le scanner (j’espère que ça va s’ouvrir)
    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/15156913_10211198436947443_1555739411546092688_o.jpg?_nc_cat=108&_nc_oc=AQlgt8dEL5zsHbiudPZoQTf0GsJHbwHZ3FiD7yoAsO0J-gIXcQmBpD5ICe3IJ09H7AE&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=cec4e4845307f33df5515675fdf05522&oe=5E4AF512

  2. Mon avis sur la question (mais je ne suis pas chirurgien ni médecin…) :
    – j’ai une PTH droite depuis plus de 14 ans; j’ai franchi le pas en 2005 et j’avais un peu plus de 54 ans; je fais du vélo, de la marche-randonnée, du ski de fond comme avant (pour le ski de fond j’assure un peu plus dans les descentes quand même !); mes « performances » ne semblent guère moins bonnes si l’on tient compte du poids des années;
    – je n’ai plus mal et, de plus, mon mal de dos qui datait de plus de 20 ans (on me disait que j’avais de l’arthrose …!) a disparu;
    – la technique opératoire a évolué depuis 14 ans (moins invasive et on ne coupe plus de muscle) et aujourd’hui on récupérera plus vite encore;
    – quand se faire opérer ? je pense qu’il y a un optimum à trouver et ne pas trop retarder l’opération permet de garder plus de mobilité (en retardant, certains muscles, ligaments, tendons vont s’atrophier et la récupération sera plus longue et moins complète…);
    – enfin, il y a l’aspect psychologique : franchir le pas, c’est accepter de perdre ton intégrité physique car je peux dire que quand tu entends le chirurgien couper la tête du fémur (j’ai choisi une anesthésie locorégionale), tu te dis « alea jacta est », pourvu que le chir fasse du bon boulot ! tout cela nécessite une maturation progressive …
    Alors courage Stef !

    1. Merci Gérard pour ta réponse 🙂
      Je suis quasi certain que dans mon cas l’opération se passera bien et que comme toi, je serai opérationnel de nouveau
      Comme tu le soulignes, il ne faut pas attendre de trop.
      Bonne continuation à vous les solides alsacien.

  3. Bonjour Maxou !
    D abord un grand merci pour les itinéraires partagés d openrunner !
    Pour le genou droit, un cycliste , c est comme un vélo, ça s entretient …
    Souvent l arthrose se développe sur des problèmes post traumatiques, comme les pneus sur un problème de parallelisme. Allez voir d abord un ostéopathe pour vérifier les alignements !
    Non , l arthrose n est pas une fatalité !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s