Rétrotour


C’est presque rétro une image en noir et blanc. On oublie souvent que le noir et blanc a rythmé nos images d’enfance et d’adolescence.

Y revenir nous plonge dans un univers poétique. Je n’ai pas fait de miracle aujourd’hui avec ma reprise vélo. J’ai tardé pour reprendre la selle, ce sont les aléas des coups de froid ou des coups de « moins bien ». J’en deviens frileux, la peur de rechuter? oui certainement.

Je grimpe Michelbach avec un braquet manifestement trop grand comme pour me rassurer…je me ravise à mi-pente, il faudra encore remettre des pignons tant la pendule grimpe vite dans les tours.

Pas de mauvaise blague!

Quand je vois poindre la courbe au bout du bois, j’emprunte le chemin à gauche.

Pause!

Je suis raide comme un passe-lacet. Je zigzague entre les flaques et je rentre, étouffé sous les couches de vêtements.

La couleur, c’est bien aussi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s