Ronger son frein


C’est ce qui s’appelle ronger son frein.*

Ainsi donc le grillon des foyers qui s’est installé sur mon VTT dans le Haut-Jura était tout simplement un grincement des plaquettes pas contentes du tout.

Jacques a essayé de localiser la source hier…

Devant? derrière?…on n’a pas trouvé.

Puis Jacques s’est penché sur la cinématique de la suspension arrière. Constat sans appel: un jeu existe dans les articulations. Des roulements à changer. Mais le bruit de grillon?…

La roue alors?… non elle est neuve!

Regarde tes plaquettes!…on ne voit plus le disque car les garnitures forment une rainure qui cache le disque.

Plaquettes à changer

Je suis parti avec mon jeu de plaquettes neuves (15€).

Les précédentes changées le 27 avril soit 4 mois. 13000 m de D- explique peut-être cela.

Surprise, le grillon a disparu.

Frottement acier contre acier sur le disque ajouré, c’était mon grillon qui faisait kiz-kiz-kiz.

L’expression ronger son frein remonte au XIV eme siècle où le cheval rongeait le mors qu’il avait dans la bouche, le mors servant à régler l’allure du cheval et à l’arrêter.

Plus tard, ronger son frein c’est contenir sa colère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s