Premiers cols


Premiers cols en 2022.

C’est toujours une fierté d’en avoir gravi au moins un. En fait aujourd’hui j’en ai gravi trois. Mais les puristes diront que ça ne fait qu’un. Le triptyque Diebold, Hunsdrück, Schirm s’enchaîne facilement.

Je monte par Bitschwiller. La route pour moi tout seul et donc…le silence. C’est un vrai régal.

Mais les cinq cents derniers mètres avant la Fourmi, j’ai dû les franchir à pied à cause des restes de congères.

Puis j’ai terminé par la vallée de la Doller avec retour par Cernay.

3 réflexions sur « Premiers cols »

  1. Bonjour Maxou,
    Bravo pour ce premier col de l’année ( ou 3 c’est selon …)
    J’ai toujours des appréhensions à reprendre de l’altitude avant le printemps à cause du froid en descendant et après avoir transpiré dans la montée. Bien sur j’adopte la méthode de l’oignon mais le froid est bien vif et le ‘rhub’ guette, du coup plus de vélo …
    Quelle est votre méthode pour réduire le risque de se refroidir ? S’il y en a une … 🙂
    Bien à vous, bonne journée …

    J’aime

    1. Bonjour David,
      Il est vrai qu’on appréhende chaque nouvelle année de remonter ses premières pentes…de crainte de ne plus savoir? de ne plus pouvoir?…mais une fois qu’on la fait, on se rassure. Pour être juste, il faut se dire que 20 ans en arrière, les clubs locaux n’abordaient les 600 à 800 m de déniv qu’après plusieurs semaines d’entraînement à partir de mars. Autour de chez moi, j’ai de quoi faire: au fond de la vallée, Bussang, Oderen, Bramont mais c’est déjà un peu loin au début…il reste le Bannstein, Rammersmatt, Amic, Vieil Armand, Geishouse…Grand Ballon. On a de quoi faire.
      La méthode pour ne pas se refroidir? je m’en tirerais par une pirouette: monter lentement, descendre lentement. Monter lentement pour moi est facile car je suis lent naturellement et limité par mon cardio. Ainsi je monte à 6/8 km/h et cardio ne dépasse pas 150. Pour la descente, je ferme « tout » pour éviter d’entrer de l’air froid et j’évite de descendre trop vite surtout si la chaussée est mouillée. Je porte trois couches avec veste légère et sur-veste d’hiver. Mais hier il faisait plutôt bon avec 7 degrés au col et absence de vent. Pas de cagoule, un sous casque avec couvre-oreilles. Belle journée!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :