Notre-Dame de Thierhurst, du plat


C'est l'heure de la sieste...(vélomaxou)

Pour l’entraînement au plat.

Il n’y a rien à voir d’autre que la plaine d’Alsace.

Des champs à perte de vue.

Contrôler ses points de virage.

Faire une pause à Notre-Dame de Thierhurst, le seul endroit pittoresque du parcours.

On peut se restaurer sur place.

A deux, c’est mieux. On peut causer et se protéger du vent en restant derrière!

le parcours

Voir mon récit de mai 2011

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s