Un tour de Mulhouse


Sur les hauteurs de Brunstatt

Avec le VTT, on chemine le long d’espaces indéterminés entre les communes de l’agglomération.

Les sentiers y sont nombreux, il suffit de les dénicher.

Je passe depuis 10 ans sur la piste cyclable le long du grand canal de Niffer sans soupçonner sa présence.

Ce modeste monument rappelle l’exécution par les Allemands de huit Alsaciens en 1915 et 1916.

En lisière de la forêt on aperçoit les dernières maisons du lotissement de la rue de la Navigation.

Je rejoindrai Rixheim en longeant l’autoroute et j’entame la grimpée sur les Hauts de Rixheim.

Boueux!

L’âne semble un animal placide.

Ils viennent au devant de moi comme si j’apportais des friandises.

Mais je n’ai rien pour vous.

Cette trouée là au lieu-dit Sonnenberg non loin du Buchwald est bougrement pentue.

J’en profite pour faire un cliché de Mulhouse sous un angle qui ne m’est pas familier…

Puis je m’engouffre dans la forêt aux sentiers bien gras et où il est difficile de contenir une trajectoire…

Se maintenir sur le centre herbeux du chemin et s’y tenir? Choisir une ornière, puis préférer l’autre? Tel est le dilemme sans cesse remis en question.

J’atteins le lieu-dit Rotlaub avant de franchir la route de Bruebach.

Puis je poursuis sur les hauteurs de Flaxanden où les chemins sont plus praticables.

Il ne reste plus qu’à se laisser descendre jusqu’à Brunstatt.

Retour par la piste du canal avec un détour par les Côteaux.

Voir le parcours

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s