Voyage au sud


Bruebach, coté jardins

Aujourd’hui, voyage au sud…de Mulhouse.

Pour tout dire, je dois assumer une corvée: visiter les communes de Dietwiller, Bruebach, Flaxlanden et Zillisheim, toutes appartenant à la communauté d’agglomération.

Quatre études de cyclabilité que je m’appliquerai à décortiquer plus tard avec mes 50 clichés.

Mon VTT fera du goudron. Il est content. Moi aussi.

On évitera les grands axes.

Dans la Hardt, je croise une noria de 4×4 tirant des remorques emplies de chasseurs tous affublés de combinaisons rouges fluo.

Ils montent au front.

Je me suis laissé dire que les sociétés de chasse accusées d’être paresseuses sont piquées au vif: il faut des résultats!

On veut des tas de sangliers sanguinolents en nombre avant la fin du mois.

Alors l’hallali est lancé.

Les sentiers de la Hardt sont quadrillés en long et en large par les guetteurs pendant que d’autres affolent le gibier.

A Landser, je prends quand même des chemins de champ jusqu’à Flaxlanden.

Assez boueux pour justifier des gros pneus.

Il ne fait pas chaud mais je rencontre pourtant des promeneurs dans la campagne environnante.

Dans mon élan, je visite même Hochstatt et je me rends compte ensuite que cette commune ne relève pas de l’agglomération.

Retour plein badin par le canal.

Mes gros boudins sifflent sur l’asphalte.

Mulhouse s’affiche déjà sur l’écran.

Mon pneu arrière est une misère avec ses 1500km ; il a cinq fuites qui suintent le liquide anti-crevaison, mais il tient bon.

Il suffit de mettre la dose.

voir le parcours

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s