Les Vosges sous canicule


Par canicule, les Vosges plutôt le matin

Après midi, oublier de faire du vélo.

On part donc à 7h30. On sait pourquoi on part, c’est pour maintenir notre entraînement car dans huit jours on se présente au BRA des Alpes.

Le thermomètre est à 23° et c’est agréable.

On profite de l’ombre pour monter à Goldbach

A Thann, on atteint 25°.

Puis l’on monte à Goldbach en profitant de l’ombre.

Goldbach

Au col Amic à 10h, il fait 30°C.

A Freunstein, l’auberge est fermée: le fermier arrose ses cochons.

On poursuit en direction du Vieil Armand.

Pour faire bonne mesure et arrondir notre dénivelée à 1000m tout rond, on se paie le culot de monter le Molkenrain, le temps de boire frais et on file ensuite dans la plaine.

Jean est plutôt satisfait car l’exercice à 10% de pente est toujours une épreuve
Après le Molkenrain, on se laissera glisser vers la plaine d’Alsace

A midi mon thermomètre affiche 40°C.

L’agglomération mulhousienne semble assommée par cette masse de chaleur étouffante.

Une chaleur telle que même après la douche, je continuerai de transpirer encore pendant un bon quart d’heure.

PS: il vaut mieux être entraîner pour faire ce genre d’exercice d’autant que l’air est pollué, ne pas présumer de ses forces, réduire ses efforts et boire beaucoup, porter un couvre-chef, des lunettes et se couvrir le corps.

Dès que les symptômes de déshydratation apparaissent (vertiges, bouche sèche) s’arrêter et se mettre à l’ombre.

En relation…

Qu’est-ce qu’on boit?

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s